Garde tes larmes pour plus tard, d'Alix de Saint-André

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE

Garde tes larmes pour plus tard, d'Alix de Saint-André

 

Auteur : Alix de Saint-André

Nombre de pages : 304
Editeur : Flammarion, collection Blanche
Date de parution : Janvier 2013
Prix : 20 euros (broché) - 0.73 euros (occasion)

 

 

Résumé :

Chargée d'interviewer Françoise Giroud pour le magazine Elle, Alix de Saint-André était bien décidée à lui rentrer dans le chou. Cette figure tutélaire du journalisme, fondatrice de L'Express, et ancienne secrétaire d'État, chargée de la Condition féminine, promue grande conscience nationale, lui courait sur les nerfs. Mais elle tombe sur une vieille dame en pleine dépression qui lui fait du thé et la bouleverse.

 

Critique / Avis :

Quand on parle de Françoise Giroud, on pense naturellement à une femme de conviction, déterminée par sa foi dans le journalisme, sentimentale sous sa dureté, cruelle dans ses amours, blessée et blessante, intransigeante et qui, comme le dit si justement le titre, vécue en gardant ses larmes pour plus tard.

Mais ce n'est pas vraiment une biographie de la vie de Françoise Giroud que nous propose ici Alix de Saint-André, mais plutôt des pages de vies de cette grande journaliste. Des pages qui nous emmènent vers une François Giroud au seuil de sa vie, diablement secrète et nous plongent dans la recherche des origines familiales de la fondatrice du journal l'Express. Un autre biais pris par l'auteur qui trace ici une histoire bien différente de celle évoquée par Christine Ockrent (qui a livré une biographie à charge) et celle de Laure Adler.

Alix de Saint-André, aidée de Caroline, la fille de Françoise, se lancent donc dans une remontée dans le temps et dans une énigme digne de Sherlock Holmes pour retrouver des indices sur les parents et grands-parents de Françoise Giroud. Il est vrai qu'en ce qui me concerne, ce fut ma partie préférée du livre, car, le reste, eh bien ma foi, m'a laissé quelque peu pantoise. Livraison d'anecdotes ténues, digressions, retour sur l'histoire personnelle d'Alix de Saint-André, saut du coq à l'âne, ont un peu refroidi ma lecture en ce qui concerne le reste.

C'est donc par ce biais, celle de l'histoire familiale que l'on découvre vraiment la co-fondatrice de l'Express. Issue d'une famille juive ottomane, convertie au catholicisme par sa mère, Françoise Giroud semble n'avoir eu qu'un seul letmotiv pour avancer dans sa vie, celui qu'elle livrera plus tard à sa fille psychanalyste : "Sois dure, avance sans tenir compte des cruautés de la vie, des rumeurs. Sois forte."

Forte, Françoise Giroud le fut, sans aucun doute. Aimante ? Il semble que la journaliste fut une femme blessée (quittée par son premier mari et ensuite par Jean-jacques Servan Schreiber dont on dira qu'elle lui envoya des lettres anonymes et antisémites) ce qui l'a endurcie et peut-être l'a empêché d'être la mère qu'aurait attendue sa fille Caroline. Il révèle aussi une femme très secrète, amoureuse des lettres et de Chateaubriand en particulier. Une femme qui a caché un livre, une autobiographie écrite, il semble en convalescence après sa tentative de suicide. Une femme qui se révélera bien mystérieuse jusqu'à la fin de sa vie, et même au delà.

Dans un style un peu brouillon, Alix de Saint-André nous dresse donc à sa manière son portrait de cette grande dame de la presse, alternant les points de vue, les récits (les siens et ceux des autres), comparant leur vie et adressant somme toute à Françoise Giroud une dernière lettre, celle de l'amitié.

-------------

 

Vous lisez beaucoup ?
Rendez vos lectures moins onéreuses en profitant des avantages
de la Kindle et d'amazon premium et empruntez des milliers de livres gratuitement.
 

    

 

Tag : téléchargement ebook, télécharger epub, livres gratuits, Garde tes larmes pour plus tard, Alix de Saint-André, Françoise Giroud, L'express,Jean-Jacques Servant-Schreiber, Laure Adler, Biographie, Christine Ockrent

Publié dans Biographie, Documents

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article