Portrait : Mercedes Lackey

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE

 

Mercedes Lackey

 

Chantre de la Fantasy au même titre que Marion Zimmer Bradley, Mercedes Lackey a d'ors et déjà marquée de son empreinte, l'histoire de la littérature fantastique au travers
de ses sagas et de ses romans.
Petit retour sur celle qui arriva au monde
le 24 juin 1950.

 

C'est donc trois jours après le début de l'été et alors que la guerre de Corée débute que les premiers cris de la jeune Mercedes Ritchie se font entendre à la maternité de Chicago. Son père n'aura guère le temps de se pencher sur le berceau de sa fille car il est envoyé derechef au coeur du conflit asiatique. Après une enfance des plus normales, Mercedes découvre au début de l'adolescence, la science-fiction. C'est une révélation. Elle se plonge alors avec délectation dans les histoires de James H. Schmitz, d'Andrew Norton et des auteurs de l'époque et dévore les livres les uns après les autres. C'est d'ailleurs, comme elle le dira plus tard, parce qu'elle ne trouvait plus rien à lire et que les histoires ne la satisfaisait pas toujours, qu'elle se mettra elle-même à écrire ses premières nouvelles.

Elle entre à l'université de Perdue (Indiana) (dont elle sortira diplômée en 1972) et grâce à son professeur de littérature d'anglais, lui aussi grand fan de S.F., étudie et dissèque les textes de ses auteurs préférés, ce qui lui permet de commencer à écrire ses propres nouvelles qu'elle publiera ensuite dans les fanzines. Les années après l'université sont aussi marquées par ses différents jobs : modèle pour peintre, auteur de chanson pour Firebirds Arts and Music, informaticienne chez America Airlines, à Tulsa en Oklahoma. C'est aussi là qu'elle fera la connaissance de celui qui deviendra son mari, Larry Dixon qui collabore à certains de ses ouvrages en les illustrant, notamment.

Elle soumet une histoire à "Sword and Sorceress"  qui sera éditée et réécrite pour "Fantasy book magazine" et rencontre alors qu'elle collabore aux "Amis de Ténébreuse", le fanzine de Zimmer Bradley, celle qui sera également une grande dame de la fantasy, C.H. Cherry qui l'aide et lui permet de publier d'autres histoires qui seront finalement incluses dans la saga de Ténébreuse. C'est le début de la reconnaissance et sa carrière d'écrivain est lancée. Elle divorce de son premier mari, Tony Lackey, épouse Larry Dixon et protégée de Zimmer Bradley, entame ses propres romans et la saga qui va la faire connaitre, "Les Hérauts de Valdemar" qui compte à ce jour 25 livres.

Parrallèlement à la saga qui la faite connaitre, Mercedes a poursuivie sa collaboration avec plusieurs auteurs dont Andrew Norton pour qui elle a signé des nouvelles dans les "Chroniques de sang mêlés", Anne McCaffrey, Piers Anthony, l'historien James Mallory (The Obsedian Trilogy), Roberta Gillis (pour une série de livres fantasy sur Elizabeth Ière) et Dave Freer, Eric Flint (pour la série "les héritiers d'Alexandria").

Mercedes Lackey a également signée l'écriture de plus de 50 textes de chansons et s'est essayée à différents types de romans, dont le polar.

En-dehors de l'écriture, Mercedes Lackey est une passionnée des oiseaux de proie dont les faucons et milite pour leur préservation. C'est également une grande passionnée de broderie, de costumes et de poupées ! Et si vous êtes connecté et passionné de jeux en lignes, vous pouvez la retrouver et vous battre contre elle sur "City of Heroes", dont elle est une très grande fan.

 

Quelques livres de Mercedes Lackey :

 

 

Les livres de la saga "Les Herauts de Valdemar" chez Milady

 

Vous lisez beaucoup ?
Rendez vos lectures moins onéreuses en profitant des avantages
de la Kindle et d'amazon premium et empruntez des milliers de livres gratuitement.

 

   

Publié dans AUTEURS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article