Derrière la porte, de Sarah Waters

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE

Derrière la porte, de Sarah Waters

 

 


Auteur : Sarah Waters
Nombre de pages : 704
Editeur : Denoël & d'ailleurs
Date de parution : Avril 2015
Prix : 24.90 euros (broché) - 16.99 euros (epub)

 

Résumé :

Angleterre, 1922. La guerre a laissé un monde sans hommes. Frances, vingt-six ans, promise à un avenir de vieille fille revêche, habite une grande maison dans une banlieue paisible de Londres avec sa mère. Pour payer leurs dettes, elles doivent sous-louer un étage. L'arrivée de Lilian et de Leonard Barber, tout juste mariés, va bousculer leurs habitudes mais aussi leur sens des convenances.

 

Avis / Critique :

Sarah Waters est l'une des écrivaines les plus talentueuses de sa génération. Tous ses romans ont fait, à ce jour, l'objet de traitement audiovisuel à la télévision britannique rencontrant là aussi un grand succès. On se souviendra notamment de "Tipping the velvet".

Diplômée en littérature anglaise, elle nous entraine dans chacune de ses histoires à l'intérieur d'une période tour à tour victorienne ou post-victorienne avec le Londres de 1940. Ici, elle a choisi de nous plonger dans l'après première guerre mondiale pour poser son cadre de travail, soit les années 1920.

Les hommes morts au front, Frances et sa mère issues de la petite bourgeoisie n'ont d'autre choix pour continuer à entretenir leur maison que de louer le premier étage de celle-ci. La rencontre que va produire l'arrivée de cette nouvelle famille va tout chambouler chez elles. C'est que les nouveaux arrivants amènent avec eux une jeunesse, une ouverture d'esprit, bien loin de l'image victorienne encore bien présente dans les vieilles familles. Il y a le gramophone bien sûr, mais aussi et surtout une certaine tension sexuelle qui s'installe entre les deux jeunes femmes. Tension qui va prendre une tournure inattendue jusqu'à conduire au drame.

Se plonger dans le Londres de 1922, c'est sous la plume de Sarah Waters, un vrai voyage temporel. Impossible de ne pas s'y sentir, de ne pas s'y voir, de ne pas s'y croire.  Le lecteur dévore le roman comme il dévorerait une pâtisserie, avec retenue. Car il faut se laisser emmener dans cette histoire qui se pose peu à peu, qui nous enveloppe de son manteau et nous fait trembler, vibrer pour ses personnages jusqu'à se demander comment tout cela va se terminer.

Découpé en trois parties, le roman même, s'il est prenant, peut paraitre parfois un peu étendu sur la longueur. C'est notamment le cas de certaines scènes de descriptions qui, à la manière d'un livre de zola, s'étirent sur plusieurs pages sans nous livrer de détails interessants pour l'histoire .

Par contre, Sarah Waters retranscrit avec brio les pensées de ses personnages et c'est ce qui fait toute la richesse de cette histoire ou se mêlent à tour de rôle, amour, haine, ressentiment, jalousie, tendresse, justice.

Un des plus beaux romans sentimental de l'année, sans aucun doute.

 

Extrait :

 

Son ton était si aimable que toute hésitation, tout refus étaient impossibles, mais Frances se sentit pris de court - presque comme si on lui avait fait un croche pied. Elle ne tenait pas à l'appeler Leonard, n'aurait même pas envisagé de l'appeler Len, et avait cette vague impression que son lapsus était moins accidentel qu'il ne le prétendait. Et surtout, cette proposition, d'une certaine manière, annulait le lien particulier qui existait avec Lilian. Etait-ce là ce qui arrivait, se demanda-t-elle, quand on se liait d'amitié avec une femme mariée ? Devait-on obligatoirement prendre son mari avec - comme un canievas de napperon en supplément gratuit d'un magazine?


Interview Sarah Waters / Derrière la porte - Librairie Mollat

Vous lisez beaucoup ?
Rendez vos lectures moins onéreuses en profitant des avantages
de la Kindle et d'amazon premium et empruntez des milliers de livres gratuitement.
 

   

 

Tags : Sarah Waters, derrière la porte, Londres, The paying guests, lgbt, romance, littérature anglaise, télécharger ebook, télécharger epub, livre gratuit

Publié dans Roman, Romance, LGBT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article