L'île du docteur Moreau, de H.G. Wells

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE

L'île du docteur Moreau, de H.G. Wells

Résumé :

Il a un nom, Edward Prendick, mais l'île sur laquelle il échoue après le naufrage de son bateau n'en a pas. C'est une île des mers du Sud peuplée de créatures étranges, «extraordinairement laides», douces et repoussantes à la fois, qui semblent dominées par un mystérieux personnage, le docteur Moreau. Qui est l'ange ? Qui est la bête ? Le maître des lieux ou ces êtres monstrueux qui se révoltent contre lui ?

---

Auteur : HG Wells
Nombre de pages : 212
Edition : Gallimard, collection Folio
Date de parution : 1997
Prix : 7 euros (poche)

Avis / Critique :

Classique du roman de science-fiction, l'île du docteur Moreau a été écrit par H.G. Wells, auteur prolifique du genre (La guerre des mondes, la machine à explorer le temps, L'homme invisible...). Ici, HG Wells nous parle des rapports entre l'homme et la science, entre l'homme et l'animal.

Edward Pendrick, survivant d'un naufrage est repêché par Montgomery qui a pour tâche d'emmener la cargaison du bateau (des animaux) sur une île étrange où vit le docteur Moreau, un scientifique renié par ses pairs pour torture. Bien vite, Pendrick se rend compte que l'un des passagers n'est pas un homme comme les autres. Le regard lumineux, la peau noire et poilue, le corps déformé, il parait étrange d'autant qu'il a dû mal à s'exprimer. Arrivé sur l'île, Pendrick constate que d'autres êtres tout aussi étranges vivent là. Au début, le naufragé pense à une nouvelle civilisation mais bien vite, comprend que ceci doit avoir un rapport avec le docteur Moreau et les expériences qu'il effectue dans son laboratoire. D'autant qu'il entend de curieux hurlements, le soir...

HG Wells dans ce roman, expose la vision qu'il a de la recherche scientifique et ce vers quoi elle peut tendre et dans quelle condition. Jusqu'où peut aller un chercheur pour façonner une nouvelle humanité ? Quelles seraient les conséquences pour l'homme de créer une race nouvelle qui réunirait la particularité de combiner les qualités animales et humaines afin d'en faire des serviteurs parfaits ? L'auteur amène via son roman sa pierre au débat de l'époque,  sur la vivisection et les premières interrogations posées sur la souffrance animale.

HG Wells, on le comprendra à travers le livre et les pensées de son héros et de Moreau, pensait nécessaire, voire inéluctable le passage obligé des travaux scientifiques sur des espèces vivantes. Le prix à payer en somme pour la connaissance. Mais il pose également un regard de gendarme en exposant la possibilité au nom de la science d'aller trop loin dans le domaine, de s'égarer, de se prendre pour Dieu. Jusqu'où la science peut-elle aller ? Quelles en seront les conséquences ? Quelle éthique pour quelle conscience ? Jusqu'où la science peut-elle mener ? Que peut-elle créer ? 

Plus qu'un roman de science-fiction ou d'uchronie, c'est une réflexion presque philosophique, sophiste, qu'H.G. Wells expose ici. Et on ne pourra penser en évoquant son docteur Moreau, qu'à un certain nazi, qui effectua des expériences sur des hommes cette fois-ci, le tristement célèbre docteur Mengele.

Classique du genre porté au cinéma, interessant par les questions qu'il traite, le texte du roman n'en demeure pas moins souffrir de quelques longueurs et le lecteur pourra regretter que sa narration à la première personne ne vienne alourdir parfois sa lecture.

-----------

Extrait :

"Vous admettez que l'être humain vivsecté, comme vous l'appeliez, n'est après tout, qu'un puma?" dit Moreau.
Il m'avait mené dans l'intérieur de l'enclos pour je pusse m'assurer de la chose.
"C'est le puma, répondis-je, le puma encore vivant, mais taillé et mutilé de telle façon que je souhaite ne plus voir jamais de semblable chair vivante. De tous les abjects...
- Peu importe ! interrompit Moreau. Du moins, épargnez-moi ces généreux sentiments. Montgomery était absolument de même. Vous admettez que c'est le puma. Maintenant, tenez-vous en repos pendant que je vais vous débiter ma conférence de physiologie."
Aussitôt, sur le ton d'un homme souverainement ennuyé, mais s'échauffant peu à peu, il commença à m'expliquer ses travaux. il s'exprimait d'une façon très simple et convaincante. De temps à autre, je remarquai dans son ton un accent sacarstique, et bientôt je me sentis rouge de honte à nos positions respectives.
Les créatures que j'avais vues n'étaient pas des hommes, n'avaient jamais été des hommes. C'étaient des animaux - animaux humanisés - triomphe de la vivisection.

 

Télécharger le livre, l'ebook, l'epub
(libre de droit, sauf France et Suisse)

 

Vous lisez beaucoup ?
Rendez vos lectures moins onéreuses en profitant des avantages
de la Kindle et d'amazon premium et empruntez des milliers de livres gratuitement.

 

     

 

Tags : L'île du docteur Moreau, HG Wells, expériences animales, science, edward Pendrick, La guerre des mondes, auteur de science-fiction, utopie, uchronie, la machine à explorer le temps, télécharger epub, télécharger ebook, livres gratuits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article