Je ne lâche rien, de Philippe Etchebest

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE

Je ne lâche rien, de Philippe Etchebest

Résumé :

Philippe Etchebest est un chef au caractère bien trempé, perfectionniste et minutieux. Sa cuisine est riche à la fois en goûts et en finesse. Il ne cherche pas à créer des plats exotiques et insolites, mais à régaler les papilles grâce à son talent artisanal hors pair. Son credo : " Être bien dans sa tête et dans sa vie pour réussir dans son métier ". Dans cet ouvrage très personnel, il ne nous dévoile pas les recettes de ses plats préférés, mais celles qui lui ont permis de devenir l'homme accompli qu'il est aujourd'hui.

Auteur : Philippe Etchebest
Nombre de pages : 237 pages
Editeur : Michel Lafon
Date de parution : Août 2015
Prix : 17.95 euros (Broché) - 12.99 euros (epub)

 

Avis / Critique :

Physique de rugbyman, parlé vrai, meilleur ouvrier de France, animateur de "Top Chef", "Cauchemar en cuisine" et "Les chefs contre-attaquent", Philippe Etchebest est devenu une figure incontournable du paysage audiovisuel, plutôt apprécié des spectateurs. Alors, après la télévision, il fallait bien en venir à l'écriture et nous sortir la petite biographie (estampillée ici d'autobiographie).

Comment en est-il arrivé là, quel est son parcours, qui est-il, ses passions, sa femme, son restaurant, ses émissions télés... Enfin, bref, tout ce qui n'a pas encore été dit, jusqu'ici.

Alors, ce livre, justement ? Qu'en est-il ?

Bon, à la lecture, on le comprend très vite, ce n'est pas le cuisinier qui en a rédigé les pages, mais certainement un nègre. Pourquoi pas, il n'est pas le seul, loin de là. Ceci est légion dans le milieu des acteurs, animateurs, politiques, et globalement cela n'enlève rien à l'ouvrage qui est finalement assez plat dans sa forme narrative. 

En  235 pages (police 16 avec pages blanches), mister Etchebest raconte donc ses premiers pas en cuisine qu'il doit à son père, lui-même obligé de choisir une autre voix que celle de ses origines (la terre). De là, le petit Etchebest au fil des vacations de son père, découvre les rudiments de la cuisine, file le coup de main après ses devoirs, le week-end et apprend le métier sur le tas, les premières années. En parallèle, il joue les sportifs (rugby et plus tard boxe). Ensuite, arrive l'école hôtelière où il repique sa dernière année (pour cause de bringues), finit par décrocher son diplôme et participe à quelques concours pour se prouver qu'il en a et qu'il est bon. Ce qu'il est incontestablement.

C'est en définitive, la seule magie de ce livre.

En le lisant, on a plutôt l'impression d'avoir affaire à un joueur de rugby qui chercherait à nous passer par-dessus pour marquer un essai qu'à un cuisinier qui nous ferais partager sa vie, son amour du métier, ses petits conseils culinaires. C'est du : "je fonce, j'y vais, je n'ai pas peur, j'essaye, je réussis". Bref, du rentre-dedans à chaque page. Une fois ça va, deux, ça passe... à tous les chapitres, déjà bien chétifs, cela devient franchement redondant.

Bref, je passe sur les moments où le chef s'extasie sur les motos, une passion, mais qui ici, fait office de remplissage, tout comme le rock. Pourquoi pas mais de là à en faire deux chapitres...

Le tout est comme je l'ai dit, un peu brouillon, écrit à la va-vite avec des redites, pas forcément toujours très intéressant. Le mérite cependant est de nous dévoiler le parcours d'un cuisinier de talent, bosseur, et au demeurant animateur sympathique, un peu bourru, mais vrai, qu'on a plaisir à retrouver chaque fois à la télévision.

Un recueil sans grande substance donc, qui tient plus du coaching que d'une véritable autobiographie dans sa structure et dans son fond, (ça sent la bande enregistrée retranscrite à plein nez). Bref, un livre qui ne trouvera grâce que chez les big fans du sieur cuisinier. Les autres, feront eux, à l'inverse de Philippe Etchebest, qui ne lâche rien, "un beau lâché" de bouquin.

 -------

Extrait :

Encore six mois et le chef me propose la place de second ! L'offre me donne le vertige car j'ai l'impression de manquer cruellement d'expérience, surtout dans une brigade où d'autres ont dix ans de maison. Je demande conseil à mon père. Il parle peu, mais son avis a le poids de son vécu en cuisine. "Vas-y ! Lance-toi !" La fameuse petite boule au ventre, qui revient à chaque nouveau défi, m'a toujours plus motivé qu'elle me paralyse.

"Okay chef, j'accepte ! Mais il faudra l'annoncer aux autres." "Tu te démerdes", me répond Meulien. Pas simple d'imposer son autorité à une équipe qui peut voir d'un mauvais oeil un petit jeune qui brûle les étapes. J'avoue que l'épreuve aurait sans doute été plus difficile si j'avais été maigrichon et tordu. Dans un premier temps, je compense mon manque d'expérience par ma présence physique. Mais la prestance et la force ne suffisent pas à tenir une cuisine.  Les atouts principaux restent les compétences et la crédibilité. Or, le jeune Basque venu du petit restaurant familial bordelais nourrit encore des complexes par rapport à ce monde de la haute gastronomie et au manque de connaissances qu'il en a. Pour ne pas être pris en défaut, je vérifie constamment auprès du chef l'exactitude de ce que je suis censé transmettre en termes de recettes et certains basiques culinaires que je ne maîtrise pas forcément. Qu'est-ce exactement une panade (une pâte constituée de beurre, de sel, de farine, cuite dans de l'eau ou du lait) ? Une genevoise (un fond de poisson au vin rouge ?) Comment prépare-t-on précisément un lièvre à la royale ? Surtout, je m'engage à fond dans le travail.
 

Tags : Philippe Etchebest, Je ne lâche rien, Cauchemar en cuisine, Cauchemar à l'hôtel, Top Chef, les chefs contre-attaquent, livres gratuits, télécharger, epub, ebooks gratuits, livres gratuits, epub, mobi, pdf, cuisine, gordon ramsay, téléchargement, avis, critique, extrait

Vous lisez beaucoup ?
Rendez vos lectures moins onéreuses en profitant des avantages
de la Kindle et d'amazon premium et empruntez des milliers de livres gratuitement.

      

Publié dans Biographie

Commenter cet article