Le christianisme hédoniste, Tome 2 de Michel Onfray

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE

Le christianisme hédoniste, Tome 2 de Michel Onfray

Résumé : Dans cette « contre-histoire » de la philosophie, Michel Onfray a entrepris de réhabiliter – ou, plutôt, de donner enfin à lire et à méditer – tous les penseurs qui, par une étrange fatalité, ont été exclus, voire bannis, de l’enseignement universitaire. Ce deuxième volume (le premier était consacré aux « Sagesses antiques »), revisite ainsi, et parfois révèle,les œuvres « matérialistes » d’auteurs aussi divers que Walter de Hollande, Amaury de Bène, Lorenzo Valla, Marsile Ficin, Érasme ou Montaigne.


Auteur : Michel Onfray
Série : Contre-histoire de la philosophie, tome 2
Nombre de pages : 373
Editeur : Le livre de poche
Date de parution : 2008
Prix : 21.25 euros (broché) - 7.60 euros (poche) - 3.49 euros (epub)

Avis / Critique : D'un côté il y avait les gnostiques, de l'autre les pré-chétiens. D'un côté, il y avait Paul de Tarse, de l'autre Simon le magicien. Deux communautés, deux conceptions diamétralement opposées de la nouvelle religion. L'une a émergé grâce à l'empereur Constantin tandis que l'autre s'enfouissait dans les sables du désert et se retranchait en secte jusqu'à l'émergence des écrits de Qumram
Si la chrétienté professée par Pierre a conçu le plaisir comme l'oeuvre du mal, le gnostique, lui, sublimait l'hédonisme, les plaisirs. Comment mieux aimer Dieu ou ce qui se figure là-haut autrement qu'en lui rendant hommage par le sentiment le plus puissant et à travers l'unique appel des sens ?
De la chrétienté, nous en connaissons tous pour la plupart l'histoire, pour l'avoir apprise à l'école, vécue au sein de la famille, en ayant lu la bible, la pratiquer soi-même. Une chrétienté qui "a inventé une machine à fabriquer de la culpabilité", une chrétienté qui a fait d'une liberté, une contrainte, comme s'il fallait passer son temps à expier. Mais expier quoi ? Doit-il toujours se racheter alors que Jésus est censé être mort sur la croix pour effacer la dette de l'humanité ? 
Alors quoi ?
Et qu'en est-il de la chrétienté hédoniste ?
C'est justement là que tente de nous emmener Michel Onfray, à travers son livre. Pour ceux qui ont écouté ses conférences, voire y ont assisté, ce livre ne servira que de support d'informations octroyées en surplus via quelques thématiques, dates, actes.
Qui étaient ces précurseurs de l'hédonisme, ces libres esprits, libres penseurs, ceux qui l'ont remis au goût du jour, ceux qui ont osé une tentative de voir la chrétienté autrement avant de finir (pour le plus grand nombre) au bûcher ou leur os dispersés au vent. On retiendra à la lecture du livre de Michel Onfray, les Béguins et les Béguines, communauté issue de Hollande, pratiquant l'ascèse, la mortification, la pauvreté, mais s'adonnant à des excès libertins, épicuriens afin de rendre l'esprit subtil, parfait en confrontant le manque puis le plaisir. Dieu, existe, certes, mais chez les hédonistes, il cesse d'être vengeur, la mort ne conduit pas vers un monde où "il faudrait rendre des comptes", le remord n'ayant pas lieu d'être. 

Une nouvelle vision, une remise en question de la chrétienté par l'un des philosophes les plus emblématiques de notre temps. Un livre prémisse du thème que l'on retrouvera notamment dans "Décadence".

A lire aussi du même auteur : Décadence - Penser l'Islam - La passion de la méchanceté chez un prétendu marquis - Le crépuscule d'une idole -

Extrait : 
Carpocrate et "l'amour"

Réincarnations libidinalesCarpocrate enseigne dans la seconde moitié du Ier siècle. Il vit à Alexandrie, un vivier gnostique, sous le règne d’Hadrien. Irénée de Lyon rapporte que ses disciples portent une marque particulière effectuée au fer rouge derrière le lobe de l’oreille droite. La tradition le présente comme platonicien et, à l’évidence, sa théorie de la transmigration des âmes emprunte aux fidèles de Platon – mais, on le sait, à Pythagore également. Toutefois il ajoute à la tradition et, avec ce supplément, il renverse le platonisme...
En effet, le Phédon enseigne que les âmes changent de corps après la mort et se réincarnent dans un autre être – ou dans un animal – en fonction des mérites accumulés pendant l’existence. Thèse bouddhiste d’ailleurs, soit dit en passant... L'intempérant et le jouisseur risquent l’enfermement de leur âme dans la carcasse d’un âne ou d’un porc ; le sage, en revanche, – entendre : le philosophe platonicien... – peut même espérer se débarrasser de la nécessité d’un support matériel et escompter son union heureuse au principe intelligible premier.
Carpocrate affirme la même chose, mais l’inverse. Même chose 
: après la séparation de l’âme et du corps qui définit la mort, le principe immatériel part en quête d’une nouvelle chair à hanter. Le nouveau support dépend du genre d’existence mené par le jeune défunt. Jusque-là, les thèses coïncident. L'inverse : Platon croit que plus on purifie dans le renoncement, plus le mérite est grand, Carpocrate affirme à rebours que la purification doit s’effectuer, certes, mais dans le contraire de l’ascèse, à savoir la débauche...
Ainsi, le philosophe gnostique pense que les âmes changent de corps jusqu’à ce qu’elles aient commis tous les péchés possibles et imaginables. Quand le pire est certain, que l’accumulation de négativité arrive à son maximum avec une réelle saturation de fautes, le salut apparaît. Mais seulement dans ces circonstances. Pas besoin d’aller chercher plus loin : on obtient son salut de pneumatique en épuisant la négativité. Une fois ce travail effectué, l’âme remonte vers Dieu qui existe bien au-dessus des anges créateurs du monde, ces fautifs responsables de la chute dans le temps et la matière.
Certes, l’entreprise peut prendre du temps. Tout dépend de l’ardeur de l’impétrant à commettre orgies, débauches, incestes et autres maléfices aux yeux des tenants de l’idéal ascétique et de la morale moralisatrice. Mais à ce jeu, personne ne perd, tout le monde gagne : il n’existe aucune âme, aucune individualité qui échappe à ce processus de purification par le pire. Gageons même que la proximité de certains avec le Plérôme paraît plus grande que celle de beaucoup d’autres...
Si une âme décide de se livrer à tous les vices au cours de sa première existence, alors elle peut espérer n’avoir pas besoin d’une série d’incarnations dans les temps à venir. Une seule suffit! Elle n’aura pas besoin d’un cycle nouveau à accomplir dans un monde où règne le mal en tout et partout. Le paiement de toutes ses dettes ontologiques d'un seul coup efface l'obligation d'une longue ascèse. Le salut prend donc un temps relatif à la détermination du sujet...

Découvrez le catalogue des éditions J'ai lu, acteur de référence sur le marché du livre de poche. Avec près de 5000 références en littérature, policier, humour, document, imaginaire, développement personnel, ésotérisme et romance, J'ai lu offre, à petit prix, le meilleur de chaque littérature.

Bienvenue dans la boutique J'ai Lu

Bienvenue dans la boutique du Livre de Poche
 

 

Tags :  Contre-histoire de la philosophie, philosophie, contre histoire, hédonisme, hédoniste, Michel Onfray, Onfray, onfray, le christianisme hédoniste, tome 1, tome 2, décadence, decadence, Penser l'islam, université populaire, Onfray tv, la passion de la méchanceté chez un prétendu divin marquis, sade, le crépuscule d'une idole, Jésus, chrétien, chrétienté, conférences, téléchargement, télécharger, telecharger, ebooks gratuits, ebooks, epub, mobi, pdf, livres gratuits, résumé, avis, critique, extrait, Platon, Pythagore, anges, philosophe, livre occasion, livres occasion, achat livres, livres numérique, livres numérique, livre en ligne, livres en ligne, ebook gratuit français, ebooks français, télécharger des livres gratuits, commander des livres, nouveauté livres, nouveauté livres, site de livres, site de livre, livres récents, livres récents, livres gratuits pour liseuse, bibliothèque numérique, livres de poche, livre de poche, boutique de livres, livres pas cher, meilleures ventes de livres, livres audio, tous les livres, livres achat en ligne,actualité du livre, roman sentimentaux, meilleurs romans policiers
#AuDetourDunLivre #MichelOnfray #OnfrayTv #Philosophe #telecharger #ebooks #epub #mobi #critique #avis #telechargement #EbooksGratuits #AuDetourDunLivr #Philosophie #Polar #Thriller #Biographie

Publié dans Essai, Philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article