Tout le monde aime Bruce Willis, de Dominique Maisons

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE

Dominique-maisons-tout-le-monde-aime-bruce-willis-audetourdunlivre.com

 

Résumé : Dans les coulisses poisseuses du rêve américain, il ne fait pas bon être une actrice prometteuse. Rose Century a vingt ans et pèse déjà des millions de dollars au box-office.
Beaucoup tueraient pour prendre sa place.
Au-delà de ces apparences, la vie de Rose n'a pourtant rien d'enviable. Un agent qui la manipule comme une enfant ; des réalisateurs qui se comportent en prédateurs sexuels ; des amis d'enfance qui sombrent dans la drogue ; une mère qui lui fait porter ses ambitions manquées ; un père milliardaire qui la méprise. Et une sœur, morte dans des circonstances troubles...

Auteur : Dominique Maisons
Nombre de pages : 400
Editeur : La Martinière
Collection : FICTION
Date de parution : 5 avril 2018
Prix : 20.90€ (Broché) - 14.99€ (epub, mobi)
ISBN : 978-2732487557

________________________________________________________

Avis / Critique :


Hollywood. Paradis ou enfer ?
Un peu des deux si l'on se pose du point de vue de notre héroïne, Rose, jeune starlette qui vient de cartonner au box-office avec un film sur les robots dans la veine des Transformers. Oui, mais voilà, Rose est en proie à des démons : un père qui la rabaisse, une mère ancienne actrice qui lui en veut de sa jeunesse, une sœur aînée qui s'est suicidée quand elle avait sept ans, un frère qui la déteste, la drogue, un réalisateur qui la martyrise sur le tournage de Buffy contre les Vampires et un agent qui veut lui faire jouer Marie, la mère de Jésus pour Netflix.
Seul, son garde du corps semble lui accorder un soupçon de bienveillance.
Et puis, il y a ce double que tout le monde voit partout.
A se demander si Rose ne perd pas un peu la boule à force de brûler la vie par les deux bouts. Elle en a marre de ces avants-premières, de ces interviews à faire aux quatre coins du monde, de ces réalisateurs qui lui mettent la main aux fesses.
Elle boit et là, patrata, elle craque...
 
La deuxième partie se déroule au milieu d'une secte. On y retrouve notre Rose sous un pseudonyme, et un ancien pirate informatique bien décidé à se faire la malle. Vont-ils réussir ? C'est la question clé qui se pose entre cueillette dans les champs, prise de médicaments, soumission au gourou, et prières quotidiennes.
Cette partie est un peu moins intéressante que la première. Au niveau du timing, on a l'impression que Dominique Maisons a suivi un peu la langueur de cette vie monacale au sein de ce mouvement sectaire.
La troisième partie voit se dessiner la revanche de notre Lolita et là, pas de cadeau. La gamine de 20 ans a la rage de la vengeance au cœur et ça va valser. Tous vont devoir passer à la caisse : père, mère, avocat, double, et agent.
C'est aussi le moment de découvrir qui tient la secte et là la trouvaille est assez amusante de la part de Dominique Maisons tout comme la fin où l'on comprend mieux le titre du livre "Tout le monde aime Bruce Willis".
En conclusion, une très bonne première partie, une seconde un peu moins tonique et une troisième qui reprend du coffre, le tout sur un ton bien vivifiant.

Merci à notre partenaire,  l'agence Anne et Arnaud

 

_______________________________________________________________

Extrait :

La jolie fille du film s'appelle Rose et elle trimballe un blues qui voue à l'échec toute comédie romantique. Ne le li dites pas, aujourd'hui, elle n'est pas d'humeur. Elle se tient debout à côté de sa voiture, les yeux plissés pour suivre l'élégante évolution d'un grand rapace qui profite des courants ascendants pour s'élever dans l'azur. La petite silhouette aux grandes ailes tournoie sans effort apparent entre les cimes et le soleil blanc. Rose envie l'air frais et pur que le condor retrouve là-haut, au-dessus du massif de San Bernadino.
Plaquée au sol dans la fournaise, elle doit se satisfaire d’écœurantes vapeurs de gasoil, loin de la bouffée d'oxygène qu'elle espérait en empruntant cette route pour quitter Los Angeles. Vegas est loin, diablement loin, trop foutrement loin.
Rose repose le pistolet de la pompe à essence. Dans le magasin, un ado dégingandé affublé d'une casquette Texaco qui flotte sur ses cheveux gras la mate comme un cocker qui attend sa gamelle. Ses tatouages, son short en jean, son tee-shirt collé à sa poitrine par la sueur et sa Camaro rouge vif ; Rose sait que ça fait beaucoup de sollicitations pour l'imaginaire érotique d'un pompiste de Lucerne Valley. Il faudrait un sacré tremblement de terre pour que ce bled paumé ressemble à Beverly Hills. Elle sort son paquet de Malboro, attrape sa clope avec les dents et l'allume sous le regard paniqué du gamin dont la main droite se lève timidement pour indiquer un panneau "Interdiction de fumer" collé au-dessus de la porte de sa boutique.
Sans prêter attention à cet interdit tremblotant, Rose rentre dans la station en balançant des hanches comme une pute de Sunset Boulevard. Elle zigzague quelques secondes dans les rayons tristes du magasin puis attrape un paquet de chips au vinaigre et le balance sur le comptoir. Elle souffle sa fumée en arrondissant la bouche comme un amateur de havanes pour narguer l'employé qui s'y reprend  à trois fois pour scanner le paquet de Lays. Rose se demande s'il accepterait de se foutre à poil et de se masturber devant elle si elle le lui demandait. Sans doute que oui, mais cela n'aurait aucun intérêt - à part faire enrager Gordon Davis si la caméra de surveillance de la station fonctionne. Faute d'en être sûre, elle renonce à ce projet et balance un billet de cinquante dollars en faisant signe de ne pas rendre la monnaie. Elle aime jouer à la pétasse pleine de fric, il faut bien que cela serve à quelque chose. Devant sa générosité, le pompiste acnéique, aussi cramoisi que sa casquette, s'enhardit et bredouille.
- Je vous connais, non ?
- Non, tu m'as déjà vue, mais tu ne me connais pas.
- Si, vous jouez dans des films.
- Les actrices se ressemblent toutes, mon cœur.
 

________________________________________________

 

Tags : tout le monde aime bruce willis, tout le monde aime bruce willis dominique maisons, tout le monde aime bruce willis la martiniere, tout le monde aime bruce willis avis, tout le monde aime bruce willis critique, tout le monde aime bruce willis extrait, tout le monde aime bruce willis dominique maisons avis, tout le monde aime bruce willis dominique maisons critique, tout le monde aime bruce willis dominique maisons extrait, tout le monde aime bruce willis pdf, tout le monde aime bruce willis telecharger pdf, tout le monde aime bruce willis livres gratuits, tout le monde aime bruce willis ebook gratuits, ebooks gratuits, tout le monde aime bruce willis dominique maisons ebook gratuit, livres dominique maisons, ebooks dominique maisons, ebooks gratuits dominique maisons, la martiniere ebooks gratuits, tout le monde aime bruce willis amazon, dominique maisons amazontelecharger livre pdf gratuit ebooks, telecharger romans gratuitement, telecharger roman gratuit francais pdf, roman gratuit pdf, roman gratuit com, Le meilleur site de critiques de livres sur le net, audetourdunlivre.com, critiques de livres, blog littéraire, blog de littérature, les meilleures critique de livres, le site des critiques de livres, les meilleurs avis de livres sur le net, telecharger livre pdf gratuit ebooks, telecharger des romans en francais gratuitement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article