Pénélope Bajieu remporte le plus grand prix de la BD mondiale

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE

penelope bagieu-comic con-eisner-audetourdunlivre.com

 

La dessinatrice française Pénélope Bagieu a remporté vendredi soir un Eisner Award de la bande dessinée. La plus haute distinction internationale.

“Ce n’est pas souvent dans ma vie que j’ai pleuré de joie, mais FUCK YEAH j’ai un Eisner”, a tweeté l’auteure Pénélope Bagieu ce samedi 20 juillet après la remise, la veille au comic Con de San Diego, de la plus haute récompense mondiale de la bande dessinée pour son ouvrage “Culottées”.

Originaire de la région Parisienne, Pénélope Bagieu se voit récompensée de la plus haute distinction mondiale pour les auteurs de BD. Elle était nommée dans la catégorie « meilleure édition américaine » d’un ouvrage international.
Les tomes I et II de sa bande dessinée « Culottées - Des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent », avaient été publiés en 2016 et 2017 chez Gallimard en France et en 2018 aux Etats-Unis sous le nom « Brazen : rebel ladies who rocked the world ».

Ils racontent 30 destins de femmes qui ont bravé à travers les âges et les pays les règles assignées à leur sexe, et dont l’histoire bien souvent ne se souvient pas. Ceux de Naziq al-Abid, figure de l’indépendance syrienne, l’astronaute Mae Jemison ou encore “la reine des bandits” Phulan ­Devi. 

Née en 1982 à Paris, Pénélope Bagieu s'est faite connaître avec son blog « Ma vie est tout à fait fascinante », lancé en 2007, où elle dépeignait alors avec humour sa vie quotidienne.  

 

Tome 1
Prix : 7.65€

 

Tome 2
Prix : 20.50€ (Broché) - 14.99€ (epub, mobi)

 

______________________________

Le meilleur site de critiques de livres sur le net, audetourdunlivre.com, critiques de livres, blog littéraire, blog de littérature, les meilleures critique de livres, le site des critiques de livres, les meilleurs avis de livres sur le net, livres gratuits, ebooks gratuits, epub gratuits, romans gratuits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article