Juan Marsé, l'écrivain anti-franquiste est mort

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE

Décès de l'écrivain Catalan Juan Marsé

 

L'écrivain anti-franquiste Juan Marsé
est mort à l'âge de 87 ans
.
Auteur de quinze romans en près de soixante ans,
l'auteur Catalan a tiré sa révérence. 

 

L’auteur catalan avait reçu en 2008 le prix Cervantès, considéré comme le Nobel des lettres hispaniques, pour son œuvre contant la ville de Barcelone, théâtre de son enfance au temps du franquisme. Son œuvre littéraire est considérée par beaucoup comme l’une des plus importantes du XXe siècle, en langue espagnole.

Juan Marsé Carbó, né Juan Faneca Roca à Barcelone le 8 janvier 1933 a été adopté lorsqu'il était bébé. Enfant, ses parents adoptifs, Pep Marsé et Berta Carbó, lui ont dit qu'ils avaient perdu un enfant à la naissance, mais qu'ils se sont vu offrir de manière inattendue la chance de l'adopter par le biais du chauffeur de taxi qui les conduisait à l'hôpital. La femme du chauffeur venait en effet de décéder juste après avoir accouché.

Mais lorsque Juan Marsé a atteint la soixantaine, son biographe, M. Cuenca, lui a dit qu'il avait trouvé des failles dans cette histoire. Il s'est avéré finalement que sa mère adoptive n'avait pas perdu d'enfant à la naissance et que l'histoire du taxi avait également été complètement inventée. Son adoption a en fait été convenue entre son père biologique et son père adoptif, qui se connaissaient parce qu'ils étaient tous deux des militants nationalistes catalans.

L'épisode qui va le marquer et décider de sa carrière littéraire se passe durant l’après-guerre civile, remportée en 1939 par les troupes nationalistes de Franco. Son père adoptif est arrêté et se retrouve en prison parce qu'il s'agit d'un « rouge » (un communiste). Le garçon a 13 ans, il quitte l'école et devient ouvrier en joaillerie pour gagner un peu d'argent afin de faire vivre le foyer.

C'est à l'âge de 24 ans, pendant son service militaire, que Juan Marsé va esquisser son premier roman : Enfermés avec un seul jouet (1960), centré sur une jeunesse bourgeoise désorientée après la guerre civile. Dès lors, il ne va plus arrêter d'écrire sur le quartier populaire de son enfance, mêlant baraques et terrains vagues, et faire revivre la Barcelone réprimée sous la dictature : républicaine, catalaniste, et laïque. 

En plus du prix Cervantès, Marsé a reçu de nombreux prix littéraires dont le Planeta 1978 pour La Fille à la culotte d’or.

 

La fille à la culotte d'or
Prix : 22.45€

 

Teresa l'après-midi
Prix : 24.75€ (Broché) -
10.30€ (poche)

 

L'amant bilingue

Prix : 6.89€ (Broché) - 4.68€ (poche)

 

Adieu la vie, adieu l'amour
Prix : 12€ (prix) - 5€ (poche)

 

Un jour, je reviendrai
Prix : 1.21€ (Broché) - 1.81€ (poche)

 

Cette putain si distinguée
Prix : 16€ (Broché)

 

Des lézards dans le ravin
Prix : 8.10€ (Broché)

 

Les nuits de Shanghai
Prix : 18.29€ (Broché)

 

Histoire de Barcelone
Prix : 19.99€ (Broché) -7.50€ (poche)


 

Lieutenant Bravo
Prix : 24€ (Broché) -

 

Chansons d'amour au
Lolita's club

Prix : 12.30€ (Broché)

 

Le fantôme du cinéma
Roxy

Prix : 13.65€ (Broché)

 

Enfermés avec un seul jouet
Prix : 13.55€ (Broché) - 8.05€ (poche)

 

L'obscure histoire de la
cousine Montsé

Prix : 6€ (Broché)

 

Boulevard du Guinardo
Prix : 27.40€ (Broché)

 

 

________________________

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article