IMMORTEL - Le premier être humain immortel est déjà né

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE

"Immortel, de José Rodrigues dos santos" - "www.audetourdunlivre.com"

 

Résumé : Après avoir annoncé la naissance de deux bébés génétiquement modifiés, un scientifique chinois disparaît. La presse internationale commence à poser des questions, les services secrets tentent de trouver des réponses, un homme contacte Tomás Noronha à Lisbonne. Celui qui se présente comme un scientifique travaillant pour la DARPA, l'agence pour les projets de recherche avancée de la Défense américaine, est à la recherche du savant disparu. Tomás découvre alors les véritables enjeux du projet secret chinois...

Auteur : José Rodrigues dos Santos
Nombre de pages : 557
Edition : HC Hervé Chopin
Date de parution : 20 septembre 2020
Prix : 22€ (Broché) - 14.99€ (epub, mobi)
ISBN : 978-2357205192

 

___________

Avis / Critique :

 

Une nouvelle fois, José Rodrigues Dos Santos signe là un livre qui ne laissera pas indifférent tant par son contenu que par l'idée qu'il véhicule. Ici, il s'attaque à l'intelligence artificielle et s'appuie sur les recherches et les créations en cours pour dérouler son histoire et son intrigue technologique qui se termine par une hypothèse d'une "humanité 5.0..."
Oui, une humanité 5.0.
Une humanité ? Vraiment ?
Je n'en dis pas plus pour ne pas dévoiler le contenu de son épilogue et notes.

L'histoire commence par une conférence à laquelle participe l'éminent professeur Yao Bay qui révèle au monde les progrès de la Chine en terme de génie génétique et de manipulation génétique. Lui-même travaille sur le projet Vitruve qui doit voir l'homme se connecter à la machine. Ni une ni deux, la police chinoise lui tombe dessus, disloque son équipe et le force à terminer son projet seul, lui donnant six mois pour le faire.
Yao Bay qui a perdu son fils dans la station orbitale (voir le livre "Signe de vie" du même auteur) n'a plus rien à perdre et décide de se connecter lui-même à la machine et d'infester internet devenant ainsi l'Intelligence artificielle Générale, la plus puissante des IA, capable de doubler sa capacité d'apprentissage toutes les 24 heures jusqu'à devenir omnisciente et programmer ce qui est appelé "La singularité". Mais avant de le faire, il envoie un texto à Tomás Noronha, le seul occidental capable de comprendre son message et de mettre fin à tout cela si la chose tournait mal.
Mais voilà, l'entité qu'il est devenu décide que Tomas est à présent un danger, le seul capable de le "tuer". Il va alors n'avoir de cesse de le poursuivre à travers internet pour le rayer de la carte...

Voici le postulat de départ du roman.
Dans la première partie du livre, par l'intermédiaire de son héros Tomás Noronha, Jose Rodrigues dos Santos fait le point sur les recherches en cours dans un face à face entre Tomas et l'homme de la Darpa, nous faisant connaitre où en sont les États des recherches sur l'intelligence artificielle, le devenir de l'homme, et ce qui est envisagé dans un futur proche et lointain. Il n'y a là pas de réelle action, mais plus un question-réponse et la partie la plus scientifique du livre qui vient poser la seconde qui va alors voir arriver l'action avec la chasse de Tomas par l'entité.

Si la première partie semblera peut-être longue pour certains, pour ceux qui sont férus d'arguments scientifiques comme moi, ce sera un régal. C'est la façon de travailler de Jose Rodrigues dos Santos qui nous offre à nous lecteur toujours deux parties dans ses romans : une première qui pose le savoir et une seconde vouée à l'intrigue, à l'action, au thriller en lui-même.
Une nouvelle fois, c'est donc une réussite et même si on peut regretter peut-être une fin un tantinet rapide, le résultat est là. C'est un excellent opus, marqué par l'avis et les hypothèses de notre futur vu par l'auteur et qui rejoint ce qu'il avait développé dans son livre "La formule de Dieu".

Si vous vous posez des questions sur l'intelligence artificielle, sur l'origine de l'univers, le devenir de l'homme, si vous avez aimé Terminator, si vous êtes fans du travail de Dos Santos, foncez !
Vous ne serez pas déçu.

 

____________

Immortel, de Jose Rodrigues dos Santos (Critique du livre) - "www.audetourdunlivre.com"

Extrait :

V

 

 

-- Je vais vivre jusqu'à deux cent ans ?
Le chiffre était si élevé que Tomas pensa que Godinho plaisantait. Mais le médecin soutint son regard, sûr de lui.
-- Ou cent cinquante. Ou trois cents. En réalité, rien n'est sûr, à part que nous allons vivre bien plus longtemps.
-- Plus longtemps, je veux bien le croire, dit l'historien. Mais... tant que ça ? L'espérance de vie moyenne a augmenté, tout le monde le sait. Celle de l'homme de Cro-Magnon était de dix-huit ans. Dans l'ancienne égypte, elle montait à vingt-cinq ans, trente ans au Moyen Age en Europe. Au début du XXème siècle, on approchait les cinquante ans aux Etats-Unis et maintenant elle est aux environs de quatre-vingts ans des les pays les plus développés. Donc, si je calcule bien, en cinquante ans, nous avons gagné trois mois d'espérance de vie par an. Mais comme vous le savez, le corps humain a des limites. L'évolution de la médecine a permis d'éliminer les maladies qui empêcheraient d'atteindre cette limite. Par exemple, autrefois, les gens mouraient jeunes de la tuberculose. En éradiquant cette maladie et d'autres, grâce aux vaccins, aux antibiotique et à d'autres thérapies innovantes, l'homme a commencé à vivre jusqu'aux limites des capacités de ses cellules. C'est pour ça que nous vivons de plus en plus longtemps, jusqu'à quatre-vingts voire quatre-vingts dix ans. On a calculé que notre limite naturelle est d'environ cent vingt ans. En d'autres termes, nous n'avons pas augmenté l'espérance de vie des cellules, nous avons simplement éliminé les causes de mort prématurée. Le problème,  comme vous le savez bien mieux que moi, c'est que les cellules ne peuvent se reproduire que jusqu'à un certain point, puisqu'elles perdent leurs télomères à mesure qu'elles se reproduisent. Elles atteignent la limite de leur validité et, même sans aucune maladie, le corps humain dépérit globalement.
-- Les cellules se reproduisent parce qu'elles meurent peu à peu.
-- Elles meurent parce qu'elles sont programmées pour ça, poursuivit Tomas. Ce processus s'appelle l'apoptose, c'est cela ?  La mort programmée des cellules. L'apoptose semble indiquer qu'il existe donc une limite à la vie.
-- Le vieillissement  est un phénomène extrêmement complexe, dit le médecin. Il est exact qu'il ne résulte pas seulement d'une suite d'erreurs de reproduction cellulaire, mais aussi de l'apoptose.  Cependant, la mort programmée des cellules est, paradoxalement, ce qui nous permet de vivre, car si les cellules ne programmaient pas leur mort, elles finiraient par proliférer de façon incontrôlable. En fin de compte, le cancer c'est ça.  Après qu'elles se sont divisées, certaines cellules perdent la capacité de se suicider et finissent par s'accumuler.  Sans l'apoptose, on mourrait tous très tôt du cancer. Nous pouvons donc dire que la mort est essentielle pour qu'il y ait la vie.  Mais il importe aussi de comprendre que la mort programmée des cellules n'est pas une loi physique, c'est un programme qui existe dans les cellules.

 

___________

 

Livres José Rodrigues dos Santos, livres gratuits, romans gratuits, José Rodrigues dos Santos, Immortel le premier être humain immortel est déjà né, epub gratuit, mobi gratuit, pdf gratuit, trouver des livres gratuits, avis de livres, critiques de livres, meilleurs livres, meilleurs sites de livres, meilleurs blogs de livres, blog de livresmeilleures ventes livres 2020, télécharger bd pdf gratuit, roman pdf gratuit, roman pdf, romans à télécharger, bande dessinée pdf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article