Winston Groom, l'auteur de Forrest Gump est mort

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE

"Winston Groom, l'auteur de Forrest Gump est mort" "www.audetourdunlivre.com"

 

Il a écrit le roman qui a inspiré le film oscarisé mettant en vedette Tom Hanks. Un autre de ses livres a été finaliste du Prix Pulitzer.
Winston Groom, a trouvé une célébrité tardive lorsque son roman de 1986, «Forrest Gump», est devenu un film oscarisé porté par Tom Hanks. L'auteur est décédé jeudi 17 septembre à son domicile de Fairhope, en Alabama. Il est mort dans son sommeil, probablement d'une crise cardiaque; Il avait 77 ans. 

Winston Groom avait publié trois romans réputés dont l'un a été finaliste du prix Pulitzer.

«Forrest Gump» raconte les aventures pittoresques d'un homme de l'Alabama au QI de 70 armé d'une grande sagesse qui traverse l'histoire américaine contemporaine. Le roman s'est bien vendu à l'époque et avait obtenu de bonnes critiques. 

Mais lorsque «Gump» a été porté en film par Paramount Pictures, c'est devenu un phénomène culturel. Forrest Gump est devenu un personnage américain aimé du public. Ses paroles comme "la vie c'est comme une boite de chocolat..."  sont entrées dans le lexique sous le nom de «gumpismes».

La popularité du film a même conduit à la création d’une chaîne nationale de restaurants de fruits de mer, Bubba Gump Shrimp, inspirée par un personnage qui espère démarrer une entreprise de crevettes.

Le film a rapporté plus de 670 millions de dollars dans le monde au box-office, a remporté 13 nominations aux Oscars et six Oscars, dont celui du meilleur film.
La publicité a fait du roman de Winston Groom un best-seller longtemps après sa première édition et l’a incité à écrire une suite, «Gump & Co.», publiée l’année suivante.

Winston Francis Groom Jr. est né le 23 mars 1943 à Washington. C'était le seul enfant de Winston Sr. et Ruth (Knudsen) Groom. Son père était un avocat au Pentagone. Sa mère a enseigné l’anglais à l’école et a inspiré l’amour de la littérature à son fils.

Après avoir fréquenté l'Université de l'Alabama, où il a édité des magazines d'humour et littéraires, Winston Groom a rejoint l'armée en 1965 en tant que sous-lieutenant dans l'infanterie et a été expédié au Vietnam l'année suivante. La guerre a été une expérience formatrice qui s'est retrouvé dans une grande partie de ses écrits.

À sa libération, il a passé près d'une décennie en tant que journaliste pour le Washington Star avant de poursuivre une carrière littéraire à New York. Il a côtoyé des écrivains comme Irwin Shaw, Joseph Heller et Willie Morris, fidèles à la tradition du conteur et à l'homme de lettres du Sud.

Marié trois fois, il a eu une fille Carolina Groom.

Selon le journaliste M. O’Rourke, le premier roman de Winston Groom, «Better Times Than These» (1978), «était le meilleur roman écrit sur la guerre du Vietnam».

Parmi ses écrits on compte le finaliste du prix Pulitzer, «Conversations With the Enemy» (1983), un récit d'un prisonnier de guerre de l'époque vietnamienne écrit avec Duncan Spencer; «Shrouds of Glory» (1995), sur la guerre civile; et «Patriotic Fire» (2006), sur la bataille de la Nouvelle-Orléans.

À sa mort, Groom attendait la publication de «The Patriots», une biographie sur Alexander Hamilton, Thomas Jefferson et John Adams qui doit être publié en novembre par National Geographic.

Prix : 1.90€

 

Prix : 8.90€

 

 

__________________

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mel 27/09/2020 19:44

J'adore le film mais je ne connaissais pas l'auteur du livre qui l'a inspiré ! Merci :)