La mafia à Hollywood

Publié le par ISA-LITTERATURE

La_mafia_a_hollywood.jpg  

 

La Mafia à Hollywood

 

Auteur : Tim Adler

Nombre de pages : 352

 

Résumé :

 

Pour la première fois, un ouvrage dévoile les liaisons dangereuses entre l'industrie du cinéma américain et la Mafia.
Dès la Prohibition, les gangs rackettent aussi bien les exploi­tants de salles que les studios. Après une résistance toute symbolique, les grands Moguls accueillent à bras ouverts les Al Capone, Lucky Luciano ou plus tard Sam Giancana dans la jet set hollywoodienne. Ainsi débute une fascination réciproque, qui va influencer le film «mafieux» nourri aux meilleures sources, de Scarface au Parrain.

 

Critique :

 

Grèves des projectionnistes dans les années 30, grèves des syndicats dans les années 40,  Bugsy Siegel, Lucky Luciano, Franck Costello, les familles Genovese, Gambino, Colombo, les acteurs George Raft, James Caan, le crooner Franck Sinatra, Sammy Davis Jr...
La mafia dès le début du cinéma parlant s'est introduit dans le monde d'Hollywood. Au début par du chantage fait aux cinémas qui projetaient les films (le film peut être diffusé si le patron paye), en imposant un double projectionniste par salle de diffusion, en poussant tel ou tel poulain (ce fut le cas de Sinatra qui doit sa carrière à la Mafia) en haut de l'affiche, en blanchissant de l'argent en devenant producteur de films.
Saviez-vous que dans le film, Le Parrain, de vrais maffiosi interprètent des mafieux ? Que d'eux d'entres eux critiquaient sur place la prestation de Brando dans le rôle du Capo di Capi jusqu'à ce que le chef de famille Carlo Gambino n'arrive ( Marlon Brando s'en était inspiré) et ne calme son monde.

Saviez-vous que le vatican à blanchi de l'argent de la mafia via sa banque ? Que le client Lyonnais (et oui, le nôtre) s'est fait enflé de 2 milliards de dollars par un mafieu après avoir acheté la MGM ? Saviez-vous que l'acteur Steven Seagal s'est fait menacé de mort par la mafia ? Que Joe Kennedy (le père de John F. Kennedy) possédait la RKO, faisait des affaires avec les plus grandes familles mafieuses (notamment lors de la prohibition)
Ce livre nous entraine dans le parcours de ces "gangsters" au sein de la cité mondiale du cinéma. Des années 30 aux années 80, vous décrouvrirez ici tout l'envers du décor.
Comment la tentacule mafieuse  à extorquée pendant des décennies des millions et des millions d'euros aux studios jusqu'à ce que le crime organisé finisse par tomber à la fin des années 90.


Passionnant à lire. Un livre riche en détails.

 

Note : 16 sur 20

 

Acheter le livre

Tags : La mafia à Hollywood, Tim Adler, Franck Sinatra, Kennedy, Bugsy Siegel, mafia, parrain, Lucky Luciano

Publié dans Documents

Commenter cet article