Paul 1er, le Tsar mal-aimé

Publié le par ISA-LITTERATURE

paul1er.jpg

 

Paul 1er, le tsar mal-aimé

 

Auteur : Henri Troyat

Nombre de pages : 256

 

 

 

Résumé :

 

Le fils de Catherine la Grande, né en 1754, est un enfant fragile. Enlevé à sa mère dès son plus jeune âge, il est élevé dans les appartements impériaux par une cohorte de nourrices sous l'oeil autoritaire de sa grand mère, la tsarine Elizabeth. Privé de la tendresse maternelle, Paul est un garçon sensible et craintif, d'humeur changeante. Témoin des luttes politiques entre son père Pierre III, et sa mère la Grande Duchesse, l'enfant en devient bientôt l'enjeu.

 

Critique :

 

On s'y croirait. Voilà ce que j'ai ressentie en lisant ce livre.
ici, Henri Troyat nous narre la vie du tsar, Paul Ier, fils de Catherine La Grande et de Pierre III. Enfant élevé par sa grand-mère Elizabeth, il ne connait pratiquement pas sa mère. Quand arrive son adolescence, celle-ci lui choisit une épouse allemande, avec qui il s'entendra très bien durant une vingtaine d'années et à qui il donnera une dizaine d'enfants. Mais voilà, Catherine n'aime pas ce fils qu'elle trouve bizarre, trop ressemblant à son père. Et il l'est, en effet.
Paul est bipolaire, passe d'un état à un autre, révère comme son père l'armée prusse, la vie prussienne, et n'a que dédain pour tout ce qui peu lui rappeler le peuple russe qu'il juge minable, pas à la hauteur et qu'il souhaite refaçonner à l'image qu'il s'en fait dès qu'il succèdera au trône. Et il lui tarde de prendre la place de sa mère.
Mais Catherine qui a décelé très vite les problèmes de ce fils qu'elle n'aime pas beaucoup envisage plutôt de l'écarter de la succession au profit d' Alexandre son petit-fils.
Seulement, voilà, Catherine, au fait de sa gloire, décède brusquement.

Paul tient enfin sa revanche. Il accède au trône à la quarantaine. Son caractère fantasque et malade révèlent très vite aux yeux de tous sa non-capacité à gouverner. Il dénigre ses hommes, change continuellement d'avis, se met en colère pour un oui ou pour un non, s'allie avec les ennemis du peuple russe et même sa femme qui a été depuis toujours sa meilleure alliée ne sait plus comment faire pour calmer ses crises de paranoia, ses fantaisies.
La noblesse n'en peut plus et fomente alors un complot pour le faire assassiner et porter à sa place sur le trône, Alexandre, qui va lui, revenir à la politique de sa grand-mère.

C'est toute l'histoire de ce tsar mal-aimé et mal aimant que nous narre avec un style juste, fluide, l'académicien Henri Troyat. Tout est juste, rien n'est en trop.
Un plaisir de lecture. une biographie sincère tenue en 256 pages.

 

 

Note :  17 sur 20

Tags : Henri Troyat, Paul 1er, Catherine de Russie,

Publié dans Biographie

Commenter cet article