Le secret des Dieux, de François le Grivès

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE

Le secret des Dieux, de François le Grivès

Résumé :

Détenteurs de très grands secrets, ils ont laissé des textes forgés en deux épaisseurs. Ils confiaient ainsi aux générations à venir des aide-mémoires. Ces textes avaient deux sens. Sous une apparence anodine ils véhiculaient les résumés de très hautes connaissances. Seuls quelques initiés étaient capables de comprendre le sens caché. Et ils n'étaient pas nombreux par génération. Ils formaient une élite qui imposait son influence sur les masses ignorantes. ...

----------

Auteur : François le Grivès
Nombre de pages : 176
Editeur : François le Grivès
Collection : Institut Osiris
Date de parution : 1977

Télécharger le livre

----------

Avis / Critique :

 

En quittant l'Egypte, Moïse a emporté avec lui les secrets des anciens prêtres égyptiens. Il en a confectionné une "boite" qu'il a nommée Tabernacle. Qu'y avait-il à l'intérieur ? De l'électricité !

Osiris, tué et découpé en 14 morceaux par Seth, ne serait en fait que les 14 parties d'un immense appareil électrique, au courant produisant un immense champ magnétique. La science, perdue, s'est peu à peu transformée en mythologie.

Oui, il y avait de l'électricité à l'époque des pharaons. Certes pas de la manière dont on l'entend aujourd'hui mais façonnée autrement, à la manière des piles de Badgad (3ème avant J.C)

Que faut-il pour façonner une pile antique ? Une plaque de zinc, une de cuivre, de l'eau salée, de l'argile, de la laine, de la résine et du soleil pour la charger. Rien de plus, rien de moins. Vous voici en présence d'un condensateur.

Ces piles primitives mélangées à d'autres matériaux, dont du fer magnétique aurait donné, selon François le Grivès, naissance au Buisson Ardent de la Bible.

Moïse, armé de son appareil électrique et accessoirement "radio", subjugua le peuple juif, fait d'esclaves et de bergers, et donc bien loin d'avoir reçu comme Moïse une éducation (Moïse a été élevé, rappelons-le, comme un prince à la cour d'Egypte). Il leur enjoignit via "la parole de Yahwé" de partir à la conquête de la terre promise. Ce sera l'épisode de l'Exode.

C'est le postulat de François le Grivès pour qui Moïse, partit d'Egypte en emportant avec lui les secrets des prêtres égyptiens s'en servit pour manipuler son peuple et asseoir sur lui son pouvoir. 

C'est un Moïse roublard, menteur, querelleur, meurtrier que nous montre François le Grivès. Un Moïse, qui, avec son frère usait et abusait des connaissances et de leurs applications pour asservir ce peuple par le biais de subterfuges et la peur (utilisation du salpêtre, du pétrole comme éléments inflammables, alors inconnus dans leur pratique par le peuple).

François Le Grivès revient également sur l'épisode de la Genèse et celui plus spécifique de la naissance d'Eve, relaté  dans l'écrit du même nom, par Moïse :

"Donner naissance à une femme en utilisant une côte d'homme est la marque d'une très haute intelligence. Jamais un chien n'aurait eu cette idée. L'art du bricolage recevait ce jour-là, ses lettres de noblesse."

On comprend ici, le ton donné à l'ensemble du livre. François le Grivès se moque gentiment en reprenant point par point certains grands concepts de l'histoire de la chrétienté et en démonte les mécanismes. Chaque élément est ramené dans son contexte de départ, est comparé avec les connaissances de 1970 (époque de la rédaction de cet ouvrage), et démontre combien, Moïse, a berné son peuple et les générations suivantes en leur narrant tour à tour de très belles histoires.

Voici donc un livre dans la mouvance de ces ouvrages de néo-archéologie ou archéo-astronomie qui remettent en question les faits historiques, bibliques en s'appuyant sur les découvertes scientifiques faites et en tentant de décrypter ce qui se cache derrière des phrases aux allures de mythes, mais qui semblent cacher pour certaines, d'autres vérités que l'on peut croire ou non, mais qui amène en tous les cas, à réfléchir à son tour. 

 

------

Extrait :

 

Adam, léger comme un papillon, se promenait tout nu dans son domaine. Sur son passage les animaux approchaient. Ils vinrent de plus en plus près et firent très gentiment la révérence. Adam les regarda les uns après les autres et leur demanda par quels noms ils voulaient qu'on les appelle. Il existait à cette époque une langue universelle. Elle se manifestait par la lecture de la pensée. Cette méthode directe assimilait l'être à sa fonction. Et d'accord avec le Créateur, Adam décida de la façon de les nommer. "Celui-ci court, il se nomme Cheval. Celui-ci aboie, il s'appelle chien. Cet autre braie vraiment comme un âne..." Ayant fait le tour de la ménagerie et de la ferme modèle, le premier homme avait acquis en peu de temps une masse importante de connaissances zoologiques. Il écrivit tous ses renseignements sur des feuilles d'arbres, après avoir donné à chacune un numéro d'ordre. Il était admis sans discussion qu'Adam devenait le Maître après Dieu, avec autant d'autorité qu'un capitaine sur un radeau de papyrus. Il pouvait donner des ordres et se faire respecter. Chacun se devait de lui obéir au doigt et à l'oeil.

Pour aussi hâché qu'il soit, le texte de Moïse montre donc de façon parfaite que l'homme avait été prévu pour être la noble exeption. Tous les animaux avaient été créés en double exemplaires et façonnés de manière à se compléter. L'homme seul devait porter la marque de fabrique du Créateur et la responsabilité de promener son image. Et comme un grand dictateur est toujours du sexe fort, il lui aurait paru offensant d'avoir à traiter une femme sur pied d'égalité. Dans un monde destiné à manisfester la perfection du Créateur, rien n'était laissé au hasard...

Tags : François le Grivès, Grivès, famille Grivès, le secret des Dieux, Moïse, la Genèse, archéologie, néo-archéologie, bible, Osiris, mythes égyptiens, mythes bibliques, Noé, Jeovah, télécharger, livres, romans, histoire, lire, extrait, résumé, critique, avis, epub, mobi, pdf, gratuits, gratuit

 

Vous lisez beaucoup ?
Rendez vos lectures moins onéreuses en profitant des avantages
de la Kindle et d'amazon premium et empruntez des milliers de livres gratuitement.

 

     

Publié dans Néo-archéologie, Essai

Commenter cet article