Les maladies chroniques, vers la 3ème médecine

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE

Les maladies chroniques, vers la 3ème médecine

Résumé : Vingt millions de Français souffrent de maladies chroniques, soit un tiers de la population – une véritable épidémie. Hier encore, on mourait de ces maladies, aujourd’hui, elles nous accompagnent toute notre vie. La France doit à présent se doter de tous les moyens pour améliorer la vie de tous les patients atteints de ces maladies. Nous sommes entrés dans l’ère de la 3e médecine, véritable médecine de la personne, aux côtés de la médecine des maladies aiguës bénignes et de la médecine des maladies graves.


Auteurs : André Grimaldi, Yvanie Caillé, Frédéric Pierru, Didier Tabuteau
Nombre de pages : 772
Edition : Odile Jacob
Collection : OJ. MEDECINE
Date de parution : 15 mars 2017
Prix : 24.90€ (broché) - 18.99€ (epub, mobi)

Avis / Critique : Imposant, (le livre fait plus de 700 pages) voilà un ouvrage destiné tout autant aux soignants qu'aux soignés. Chronique vers la 3ème médecine se divise en plusieurs strates à découvrir. Ecrit par des professeurs, il laisse tout autant la place aux malades qu'à ceux qui les soignent et c'est ce qui est intéressant. L'ouvrage offre une fenêtre ouverte sur les maladies d'aujourd'hui et aide à mieux comprendre leur cheminement, le tout dans un langage qui se veut à la portée de tous. 
La première partie s'intéresse donc aux patients, aux malades et leur permet de parler de leur maladie, de la découverte de celle-ci. Au détour du panel, nous découvrirons le diabète, la polyarthrite rhumatoïde, l'obésité, le sida, les maladies respiratoires, parkinson, etc.
Pour accompagner ces témoignages, un soignant viendra à son tour parler, partager son ressenti ou mettre l'accent sur le pourquoi et le comment de l'émergence de la maladie. Ensuite, un point de vue nous est apporté sur les dernières découvertes, les derniers traitements en cours.
La médecine, au sens premier du terme, tient une grande place ici. Les professeurs, les soignants se permettent une approche des médecines parallèles, en apportant leur avis sur ce qui fonctionne bien dans ce domaine (ex : le millepertuis comme antidépresseur).
La troisième et quatrième partie s'adresse plus particulièrement au personnel soignant en abordant la relation soignant-soigné, l'annonce de la maladie, le ressenti que le personnel a à juguler, la passation dans les équipes.
Ils s'attardent aussi sur les associations de patients, indiquent leur apport nécessaire, l'éthique, s'intéressent au secteur psychiatrique des dernières années, le financement des soins hospitaliers et ambulatoires...
Un ouvrage très complet, fort intéressant pour qui s'intéresse au domaine hospitalier.
Il le sera peut-être moins dans sa deuxième grosse partie où il s'adresse plus particulièrement au personnel soignant.
En tout cas, on note le travail de fond effectué par les auteurs, la diversité des thèmes abordés, la parole donnée à chacun et une vision générale des dernières techniques en cours.

 

Extrait :  
a - La relation des soins autonormative

La principale conséquence de cette réflexion sur la vie avec la maladie comme expérience singulière de la normativité dans la pathologie concerne la relation de soin ; ou plus exactement les relations de soin, car elles ne sont pas les mêmes entre patient et médecin, patient et personnels infirmiers et paramédicaux. Ce qui les caractérise toutes c'est d'être dépendantes du même paradigme, mais il est plus ou moins prégnant suivant le degré de distance à l'identité professionnelle médicale dure, c'est-à-dire formatée par les études de médecine. Elles font croire en une autorité souveraine et absolue du médecin, du fait de l'autorité des sciences et des techniques qu'il a assimilées. Mais le médecin n'est pas un scientifique. Il n'est ni biologiste ni généticien ou spécialiste en neurosciences, même si l'est... Car, en tant que médecin, et non en tant que chercheur, c'est à l'individu malade qu'il s'adresse. Et jamais l'objectivité qu'il mettra dans la pratique de ces sciences ne pourra faire que "le vivant humain soit une matière vidée de subjectivité", comme le fait remarquer justement Canguilhem.
Le scientifique est donc le premier masque dont s'affuble le médecin. Il craint de perdre son identité en le retirant, d'autant que toute sa formation l'a statufié dans cette posture. S'il lui arrive cependant de laisser apercevoir bienveillante dans le meilleur des cas, du père. Même s'il prétend avoir aujourd'hui disparu du registre médical, il est toujours au centre de la relation de soin, tel un surmoi trop exigeant.
C'est que le médecin, avec sa prétention (pourtant réductrice) à être scientifique, adhère spontanément à l'idée que la norme médicale est scientifique ; ce qui est une grave erreur aux conséquences dramatiques sur la relation de soin. La traduction en langage scientifique de la norme vitale ou biologique possède bien les caractères de la scientificité, en particulier celui d'être susceptible de révisions et de corrections en fonction des avancées de la connaissance, et de conserver cependant une certaine stabilité dans un "entre-deux" qui fait sa validité, tant théorique que pratique.
Mais le norme médicale n'est pas la stricte norme scientifique, car elle n'est pas seulement un chiffre qui traduit une donnée purement biologique. La médecine n'est pas la biologique. La médecine n'est pas la biologie et n'a pas pour objet la vie pure, elle traite et soigne la vie humaine, c'est-à-dire du vivant physique.
Une donnée biologique, chez l'homme, est aussi son écho dans la psyché, c'est d'emblée une valeur, dans tous les sens du terme. Elle va donc nécessairement se trouver confrontée aux autres valeur qui sous-tendent la vie de l'individu humain, aux autres normes qui régissent sa vie. Seul le rat de laboratoire a une vie strictement biologique, encore que l'étude de son comportement inclut des données comportementales qu'on pourrait qualifier de psychologiques (du type pavlovien).
La norme médicale, en particulier dans le soin aux malades chroniques, ne peut donc pas ignorer sa confrontation, éventuellement conflictuelle, avec les autres valeurs et normes : sociales, culturelles, professionnelles, familiales, personnelles qui influent su la vie de l'individu malade. Toutes ces normes de vie se bousculent à côté de la nouvelle norme de santé, dans la tête du patient.
Or, en s'appropriant, en tant que prétendu homme de science, la norme scientifique tenue pour norme médicale, le médecin se pose en détenteur de la loi, qu'il pense devoir inculper au patient. Il est donc malgré lui, aux yeux du patient, une sorte de Surmoi qui bloque son processus normatif naturel et ne pourra que soulever chez lui des réactions de recul, de soumission ou de révolte. C'est-à-dire des obstacles à la relation de soin efficace, normative et, j'oserais dire : heureuse.

Découvrez le catalogue des éditions J'ai lu, acteur de référence sur le marché du livre de poche. Avec près de 5000 références en littérature, policier, humour, document, imaginaire, développement personnel, ésotérisme et romance, J'ai lu offre, à petit prix, le meilleur de chaque littérature.

Bienvenue dans la boutique J'ai Lu

Bienvenue dans la boutique du Livre de Poche
 

 

Tags : Les maladies chroniques, vers la troisième médecine, vers la 3ème médecine, vers la 3eme medecine, vers la troisieme medecine, malades chroniques, Surmoi, surmoi, pavlov, relation de soin, soignant soignéCanguilhem, pathologie, pathologies, obesité, obésité, polyarthrite rhumatoide, polyarthrite rhumatoïde, maladie, maladies, médecine parallèle, medecine, médecine, médecines parallèles, Parkinson, Alzheimer, sida, patients, psychiatrieAndré Grimaldi, Yvanie Caillé, Frédéric PierruDidier Tabuteau, professeurs, professeur, docteurs, docteur, maladie grave, téléchargement, télécharger, telecharger, ebooks gratuits, ebooks, epub, mobi, pdf, livres gratuits, résumé, avis, critique, extrait, livre occasion, livres occasion, achat livres, livres numérique, livres numérique, livre en ligne, livres en ligne, ebook gratuit français, ebooks français, télécharger des livres gratuits, commander des livres, nouveauté livres, nouveauté livres, site de livres, site de livre, livres récents, livres récents, livres gratuits pour liseuse, bibliothèque numérique, livres de poche, livre de poche, boutique de livres, livres pas cher, meilleures ventes de livres, livres audio, tous les livres, livres achat en ligne,actualité du livre, roman sentimentaux, meilleurs romans policiers
#AuDetourDunLivre #Medecine #telecharger #ebooks #epub #mobi #critique #avis #telechargement #EbooksGratuits #AuDetourDunLivr

Publié dans Médecine

Commenter cet article