Les barons : des élus locaux qui osent tout

Publié le par ISA-LITTERATURE

barons.jpg

 

TITRE : LES BARONS, CES ELUS QUI OSENT TOUT

AUTEUR : JEAN-BAPTISTE FORRAY

NOMBRE DE PAGES : 331

EDITEUR : FLAMMARION ENQUÊTE

 

RESUME :

 

   Parmi les 550 000 élus locaux qui, dans l’ombre, retissent le lien social, une poignée d’irréductibles défraie la chronique.
   Presse aux ordres, majorité le doigt sur la couture du pantalon et droits de l’opposition réduits à peau de chagrin : chez ces barons, décentralisation rime rarement avec démocratisation. Issus de dynasties d’élus ou accros au cumul des mandats, ces nouveaux féodaux exercent un pouvoir sans partage.

 

AVIS :

   Edifiant et dérangeant. Pourquoi ne pas être étonné à la lecture du contenu de ce livre de toutes les affaires qui émaillent aujourd'hui la vie politique ? Certains élus pensent en effet que leur ville est un fief. Le leur. Et ce, au sens premier du terme. ils jouent alors avec leurs administrés et leurs amis-ennemis au tout puissant seigneur du moyen-âge. 

    Ici, c'est une succession d'égo, de narcissisme, de pouvoir, de clan familial, de dérives politiques qui éclatent au gré des pages que je tourne encore et encore.  Droite, PS, Communistes, FN, UDI, tout le monde a ses brebis galeuses.

    Levallois-Perret, Orange, Aix-en-Provence, Valence d'Agen, Montauban, Puteaux...

    Des sagas familiales qui s'étalent sur des années et des années. Des enfants que l'on placent à des postes stratégiques (conseil général, mairie, etc), des neveux, des cousins, des beaux-fils...Enrichissement grâce à l'argent public, des commandes de champagne à 100 000 euros, des amis que l'on gratifie..

   De quoi se demander si un seul politicien peut être sans tâches.

   Heureusement que oui. Tous les autres le sont.

 

   Mieux que Judas, pire que les Borgia, voici un tableau d'une certaine classe politique qui se révèle dans un livre fouillé, bien documenté servi par la plume d'un journaliste qui a osé creuser et deterrer au grand jour des affaires digne d'une certaine mafia.

 

NOTE : 17 5 étoiles

 

MOTS-CLES/TAGS : Politique - mandat - Election - Elus - Démocratie - Pouvoir - Jugement - Affaires judiciaires - Maires - Ministre - Député - Conseil général - Baron - Critique - Avis -

 

Publié dans Politique

Commenter cet article