La petite fille qui parlait au soldat mort, de Claudie Chlasta

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE

La petite fille qui parlait au soldat mort, de Claudie Chlasta

Résumé :

En s'inspirant de l'expérience autobiographique de Claudie Chlasta, médium depuis son enfance, cet ouvrage sans précédent par sa richesse et sa profondeur, présente les aspects les plus cachés et intimes de l'activité médiumnique, permettant d'offrir ainsi une vision totalement nouvelle et inconnue sur l'expérience de la mort, véritable sujet tabou dans notre société contemporaine.

------------

Auteurs : Claudie Chlasta et Martino Nicoletti
Nembre de pages : 167
Date de parution : Juin 2015
Editeur : Ambre Editions
Prix : 18 euros (broché) 

-----------

Avis / Critique :

A la mort d'un être, c'est souvent le moment où chacun cherche des réponses. Savoir, comprendre, tenter d'envisager s'il y a un au-delà, quelque chose après la mort, si la vie sous n'importe quelle forme poursuit son chemin ailleurs, s'il nous est possible de communiquer avec les défunts, si nous revenons et si, oui, comment, pourquoi ?

Ecrit en collaboration avec Martino Nicoletti, anthropologue, Claudie Chlasta, médium nous raconte comment la médiumnité lui est parvenue et apporte à tous un éclaircissement sur ce sujet, encore très tabou dans notre société : l'après-mort.

Toutes les questions que le lecteur pourrait se poser sont ici abordées : qu'est-ce que l'âme, sur quel plan se situe-t-elle, existe-t-il plusieurs plans, comment aborder la mort, comment passer l'étape du deuil, comment laisser l'âme de l'autre partir, que se passe-t-il en cas de mort brutale pour l'âme, suicide, combien de temps met l'âme à se détacher du corps, comment cela se passe-t-il ? Elle aborde également les questions de maisons hantées, d'âmes coincées... et n'hésite pas à tancer ceux qui font un commerce de leur don en profitant du deuil de leurs clients et réfute les pseudos-écoles qui font de la médiumnité un nouvel art.

Le don est offert, il ne peut être appris. C'est un cadeau, il ne peut être monnayé en se servant de la douleur d'autrui.

C'est donc une exposition détaillée des aspects principaux de la médiumnité que nous offre dans ce livre Claudie Chlasta. C'est aussi une manière d'apporter des réponses, une quiétude après le choc que peut provoquer la mort d'un être cher. A travers ce qu'elle expose de l'âme et du travail de celle-ci, de ses incarnations, elle permet à tout à chacun de comprendre quel peut être le cheminement de vie que chaque âme entreprend de réaliser ici-bas, de l'expérience qu'elle choisit de faire et pourquoi.

Le tout est exposé, naturellement, sans chercher à persuader quiconque d'une vérité absolue. C'est un témoignage, un apport de connaissances, de réponses à des questionnements, une  approche non-cartésienne, d'une possibilité d'un après. 

Et justement, que l'on croit ou pas à ce chemin de l'âme, voici en tous les cas un ouvrage qui ne peut faire que réfléchir et apporter un sentiment de sérénité en le refermant, et ouvrir un champ de vision, resté jusqu'ici pour certains, fermé.

 

Extrait :

Dans  ce long iténaire, à travers la médiumnité et votre expérience, nous avons considéré la mort surtout du point de vue du défunt : un détachement, certes mais aussi un détachement qui laisse parmi ceux qui restent un énorme vide qui parfois peut sembler incomblable. Donc : qu'est-ce que c'est la mort pour ceux qui restent  ?

S'il est vrai que la mort représente un événement sans nul doute dramatique, il est toutefois vrai qu'elle peut être vécue de manière très différente. Comme nous l'avons déjà vu, au même titre que les personnes mourantes peuvent se préparer à leur passage, les vivants les entourant pourraient également s'en approcher d'une façon consciente et avec une attitude bien spécifique.  Je sais très bien que mes paroles pourraient sembler très superficielles mais d'après ma propre expérience, étant donné que la mort est un événement inévitable, s'y préparer avec une attitude d'acceptation est fondamental : accepter donc que notre père, notre mère, nos chers grands-parents, notre ami, est sur le point d'aller dans un autre monde est capital mais il faut impérativement accepter en même temps, que nous devrons vivre son absence.
Sur la base de cette prise de conscience, la personne "restant" devrait à mon avis s'orienter à créer, dans un premier temps, un système de soutien et d'accompagnement pour la personne en partance mais aussi, et je dirais même, impérativement, agir d'une façon à ne pas occulter son chagrin, son vide, la solitude qui vont forcément la submerger.

Tags : Claudie Chlasta, Martino Nicoletti, La petite fille qui parlait au soldat mort, médium, vie après la mort, âmes, âme, incarnation, médiumnité, au-delà, deuil, fantômes, maison hantéeepub, livres gratuits, télécharger, ésotérisme
 

 

Vous lisez beaucoup ?
Rendez vos lectures moins onéreuses en profitant des avantages
de la Kindle et d'amazon premium et empruntez des milliers de livres gratuitement.

     

Publié dans Documents

Commenter cet article