Toute la violence des hommes, de Paul Colize

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE

 

Résumé : 

L'histoire de Nikola Stankovic et celle de tout un pays détruit par la guerre.
Dans la banlieue de Bruxelles, une jeune femme est retrouvée sans vie dans son appartement, criblée de coups de couteau. Tout accuse Nikola Stankovic, dernière personne que la victime a appelée avant sa mort. Il apparaît sur les caméras de surveillance juste après le meurtre, la police retrouve ses vêtements maculés de sang et découvre des croquis de la scène de crime dans son atelier d'artiste.

 

Auteur : Paul Colize
Nombre de pages : 317
Édition : HC éditions
Date de parution : 5 mars 2020
Prix : 19€ (Broché) -  12.99€ (epub, mobi)
ISBN : 978-2357205253

_______________

Avis / Critique :

Depuis quelques semaines, au petit matin, à Bruxelles, les badauds découvrent des scènes graphiques sur les murs. L'homme est surnommé "Le funambule" par la presse qui le dépeint tantôt comme un surdoué, tantôt comme un obsédé. Il faut dire que les oeuvres représentent tour à tour des scènes de sexe et des scènes de violence, parfois suggérées, parfois dessinées telles quelles.

Leur auteur est un jeune croate qui se retrouve mêlé au meurtre d'une de ses compatriotes.
Nikola Stankovic, acculé par les faits qui parlent contre lui, se mure dans un mutisme et déclare simplement à la police, à son avocat, et à la directrice du centre où il est envoyé en observation "ce n'est pas moi".
Peu à peu, à l'institut de psychiatrie, et avec l'aide de l'infirmier Sébastien et de la directrice, Nikola s'ouvre au travers de son art. Il dessine et donne des indices sur le meurtre, mais aussi sur son enfance, sur ce qu'il a vécu en Croatie durant la guerre avec la Serbie.
Peu à peu, les éléments vont se mettre en place et la vérité se révéler terrible.

Paul Colize, après son livre, "un jour comme les autres", offre là un excellent roman qui se dévore tout seul, chapitre après chapitre tant le suspens et le besoin de découvrir la vérité se fait jour. L'auteur a pris soin de rédiger des chapitres courts, sans nous ponctuer d'interminables descriptions à n'en plus finir pour se concentrer essentiellement sur les personnages, les faits, les flashbacks.
Les personnages sont tous très intéressants, bien décrits, à l'instar de Pauline Derval, la directrice du centre, tantôt froide, mais avec au final un grand cœur ; Sébastien, l'infirmier empathique ; Philippe, l'avocat ; Karim, le témoin des graphismes de Niko au centre ; la victime, au destin tragique de bout en bout ; et Niko dont nous découvrons la vie et le traumatisme au fil des pages.
La résolution de l'intrigue nous est offerte petit à petit avec un dénouement qui nous ramène à l'enfance de Niko et fait écho à ce qui s'est passé à la fin de la guerre Serbo-Croate avec la fuite des bourreaux pour l'étranger.

Une intrigue bien menée, originale, où la psychologie est omniprésente et juste dans les termes employés par l'auteur (ce n'est pas toujours le cas, malheureusement), avec en prime à la fin du roman, l'explication par Paul Colize de l'idée qui lui a donné envie d'écrire ce "Toute la violence des hommes".

Excellent. Très bien écrit. Envoûtant.
A lire absolument.

 Merci à Agnès Chalnot, d'Agnès Chalnot Communication pour l'envoi de ce livre.

 

 

A lire également sur ce blog du même auteur :
- Un jour comme les autres

________________

Toute la violence des hommes, de Paul Colize - audetourdunlivre.com

Extrait :

1
une coccinelle sur une toile de tente

L'homme posa les mains sur la table et le dévisagea.
- J'ai l'impression de parler à un mur.
Il ferma les yeux.
Un mur. Un mur lézardé, dont chaque brique était moulée dans les larmes, le sang, la violence et la haine. Les rares moments de répit n'en étaient que le ciment précaire.
L'homme tira une chaine à lui et s'assit.
- Bien. Reprenons depuis le début.

Toute fin ramène au début. La mort ne survient que s'il y a eu naissance. Elle boucle la boucle. Einstein a dit que le temps n'est pas une ligne droite, Gaudi que rien n'est droit dans la nature. Ni l'eau, ni l'air,  ni la terre, ni le feu. Pas même la ligne de l'horizon. Tout n'est que courbes et arabesques.
Un atoll volcanique dans l'immensité de l'océan ? Tout est dans le détail, pour ceux qui savent les observer.
L'homme reprit d'une voix monocorde.
- Vous vous appelez Nikola Stankovic, vous avez 35 ans, vous n'êtes pas marié, vous n'avez pas d'enfants.
- Nikola ?
Ce prénom lui parut étranger.
Son père l'appelait Niko. Sa mère Duso. Mon âme.
Elle lui ébouriffait les cheveux quand il passait à sa portée. Elle lui ébouriffait les cheveux quand il passait à sa portée. Zelimda te zagrlim. J'ai envie de te prendre dans mes bras.
Les parents dictent la norme. A ce moment, il croyait encore en leur pouvoir. A présent, il savait que le pouvoir appartient aux plus forts. La force permet d'imposer.
L'homme poursuivit.
- Vous êtes domicilié à Saint-Gilles, rue de la perche. Vous êtes artiste-peintre, vous n'avez pas de revenus fixes. Est-ce exact ?
Des revenus fixes ?
Les artistes n'ont pas de revenus fixes, sans quoi ils ne seraient pas des artistes. L'argent ne permet pas de réécrire le passé.
Une boule de feu parcourant le ciel ?
L'homme monta le ton.
- Est-ce exact, monsieur Stankovic ?
Il décela de l'impatience dans sa voix, une volonté d'en finir.
Le silence était son allié.
L'art ne dévoile ses secrets que dans le silence absolu. On devrait interdire aux gens de parler dans les musées. Le silence peut aussi être une arme. Il masque les mensonges, les aveux et les trahisons.
L'homme secoua la tête avec dépit.
- Vous ne m'aidez pas beaucoup, monsieur Stankovic.
Il se tut.
L'homme s'emporta.
- Vous pourriez au moins me regarder quand je vous parle. Une coccinelle sur une toile de tente ?
Il releva la tête.
- Vous avez une tache sur votre chemise.

 

____________________________

Livres Paul Colize, livres gratuits, romans gratuits, Paul Colize, toute la violence des hommes, epub gratuit, mobi gratuit, pdf gratuit, trouver des livres gratuits, avis de livres, critiques de livres, meilleurs livres, meilleurs sites de livres, meilleurs blogs de livres, blog de livres, meilleures ventes livres 2019, télécharger bd pdf gratuit, roman pdf gratuit, roman pdf, romans à télécharger, bande dessinée pdf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article