Au détour d'un livre

Au détour d'un livre

Critiques littéraires, avis, livres gratuits, news. “Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” (Jules Renard) -

Kevin Powers remporte le Grand Prix de littérature américaine

 

Le romancier est récompensé pour son second roman L’Écho du temps, traduit par Carole d’Yvoire.

Les trois auteurs en finale de la cinquième édition du Grand Prix de littérature américaine 2019, Valeria Luiselli (Archives des enfants perdus, L’Olivier), Tommy Orange (Ici n’est plus ici, Albin Michel) et Kevin Powers (L’Écho du temps, Delcourt) avaient en commun de porter la voix de plusieurs minorités américaines : Latinos, Indiens, Noirs.

Avec son deuxième roman, L’Écho du temps, Kevin Powers, vétéran d’Irak raconte la guerre de Sécession qui fit près de 600.000 morts en cinq ans. Au cœur de ce drame, la volonté pour les uns, Nordistes, d’abolir l’esclavage et l’opposition des autres, Sudistes, à ce projet.

D’hier à aujourd’hui, mettant en scène des esclaves et des maîtres, des soldats perdus, des tueurs sanguinaires, Kevin Powers montre toute l’inanité et la barbarie des guerres. Fil rouge de ce superbe roman, un très vieux Noir à la recherche de ses racines.

Après William Faulkner, Stephen Crane, E. L. Doctorow, Kevin Powers ajoute son nom à la liste des grands auteurs sudistes. Avec cette histoire terrible, il nous dit que l’Amérique avait perdu son innocence bien avant le Vietnam.

Le prix sera remis à Kevin Powers au début du mois de décembre.

 

Prix : 21.50€ (Broché) - 14.99€ (epub, mobi)

__________________

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article