Au détour d'un livre

Au détour d'un livre

Critiques littéraires, avis, livres gratuits, news. “Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” (Jules Renard) -

Katerina Autet, Grand Prix des Enquêteurs 2020

la chute de la maison whyte, de Katerina Autet - "www.audetourdunlivre.com"

 

Katerina Autet l’emporte pour l'édition 2020, le grand Prix des Enquêteurs avec La chute de la maison Whyte.

Le prix en est à sa deuxième édition et a récompensé en 2019,  Pour seul refuge de Vincent Ortis.  Cette coédition, qui réunit les éditions Robert Laffont et le Figaro magazine, inclut également l’Agence universitaire de la francophonie. 
 
Le Grand Prix des Enquêteurs frappe cette année, avec une lauréate d’origine russe qui démontre que le polar peut être littéraire et grand public.

Née à Moscou, Katerina Autet a appris le français durant ses études universitaires en France, à l’âge de 19 ans. Elle est titulaire d’une maîtrise de linguistique, et d’un DEA obtenu à la Sorbonne.
Que dit-elle de la genèse de son roman ? « J’ai passé une partie de mon adolescence aux États-Unis, et voilà quelques années, j’étais partie en vacances dans la région de Cap Cod (péninsule du Massachusetts). Avec une amie avocate en droit des arts, nous avons beaucoup discuté, et de toutes ses histoires, je me suis dit qu’il y avait matière à bâtir un ouvrage original. »
« Après quatre mois d’écriture, l’histoire est venue rapidement. Et s’est achevée tout aussi vite. Le manuscrit est resté de côté durant plusieurs mois, jusqu’à ce que ma belle-mère me parle de l’appel à manuscrits organisé », reprend Katerina Autet. « J’ai postulé tardivement, fin janvier, et… la surprise fut énorme. »

L’histoire du livre est celle des secrets de famille qui finissent par devenir plus meurtriers que les armes. La famille Whyte est liée à un événement ancien, devenu tabou : des non-dits avec lesquels les enfants ont grandi. Une relation qui a fini par fausser les échanges avec un père incarnant une figure patriarcale autoritaire. 

Pour les trois enfants, la vie bascule quand l’une des sœurs publie un livre explosif qui dévoile cette sombre vérité. Un clivage s’instaure dans la famille, qui se déchire… jusqu’à la mort du père. Le fils est accusé. Les tensions s’aggravent… « Ce sont 20 années de souvenirs mises sous le tapis : et chacun n’a pas les mêmes ni la même relation », sourit la romancière.

Le roman "La famille Whyte" sera disponible dès le 17 septembre en librairie.

 

______________
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article