L'or des Malatesta, de Laurent Ladouari

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE

L'or des Malatesta, de Laurent Ladouari

Résumé :

Tancrède et Julien ont grandi dans un orphelinat financé par la fortune de l’énigmatique Adamas. Le jour de leur vingtième anniversaire, ils apprennent qu’ils sont les enfants d’Alexandre Malatesta, un mafieux et trafiquant d’armes dont on les a tenus éloignés. À l’article de la mort, ce dernier demande à ses fils de porter son nom et d’honorer sa tombe en échange de quoi, ils hériteront d’un trésor fabuleux, fruit d’une vie de crimes. Tancrède accepte. Julien refuse.

 

 

Auteur : Laurent Laoudari
Nombre de pages : 838
Edition : HC Editions
Date de parution : 28 avril 2016
Prix : 22 euros (Broché) - 14.99 euros (epub)

 

------

Avis / Critique :

Dans un monde semi-apocalyptique apparu à la suite d'une guerre mondiale où Internet a disparu totalement, deux enfants apprennent qu'ils sont les héritiers d'un homme monstrueux, "charogne", cruel homme d'affaires, mafieux, et immensément riche. 7 ans devront s'écouler avant que la chasse aux lingots puissent se faire. Tous veulent trouver cet immense trésor et se l'approprier : le nouveau gouvernement, mené par le ministre Dossi qui a l'armée à sa botte, Tancrède Malatesta, les Vandales, les communards, les gens des bidonvilles, qui vivent derrière le mur. Seul, Julien, l'autre héritier et frère de Tancrède refuse de jouer le jeu.

Mais jusqu'à quand...

800 pages, c'est long pour un livre entièrement tourné sur une quête de l'or. Truffé de personnages, dont il parait parfois difficile de se rappeler les fonctions, Laurent Ladouari a réussi a imaginé un monde fragmenté de factions qui se côtoient de loin, mais qui ont pour principale composante de former et de gouverner un monde détruit.

C'est la guerre de deux frères, c'est aussi la guerre de territoires entre leaders qui ne pensent qu'au pouvoir et à asservir leurs ennemis.

L'histoire en elle-même est donc plutôt intéressante, bien fournie, avec un univers cohérent, mais à l'écriture cependant ponctuée de maladresses. Surtout au début où quelques fautes d'orthographe ont été oublié par le correcteur dont un "assome" qui a perdu un "m" au passage et quelques problèmes de styles.

Les chapitres courts sont plutôt bienvenus pour rendre la lecture plus fluide et plus dynamique et permettre au lecteur de s'arrêter là où il le souhaite sans avoir besoin de lutter contre le sommeil pour clôturer son chapitre.

Le contenu est fourni, peut-être trop par moment. Malgré tout, Laurent Ladouari réussit à accrocher le lecteur. Un je-ne-sais-quoi qui fait que l'on se replonge dans le livre pour poursuivre la quête de cet or, en découvrir un peu plus sur ce monde qui se relève, chercher à savoir où Tancrède veut en venir avec sa cathédrale-tombeau, Thulé, si les deux frères vont parvenir à faire front commun...

Roman d'anticipation, ce livre est plutôt une réussite. Pas seulement destiné aux jeunes lecteurs, les adultes, et plus, pourront y trouver eux aussi du plaisir. Vu le format du livre, il sera idéal pour les vacances.

Pari gagné donc pour Laurent Ladouari.

En refermant le livre, on a hâte de découvrir le prochain tome et de se replonger dans l'histoire de cette famille Malatesta.

 

L'auteur : Laurent Ladouari a été finaliste du Grand Prix de l’Imaginaire et lauréat du prix du Premier Roman du Rotary.

 

 

------

Extrait :

Depuis près d'une semaine, la petite équipe de Nonpareils campait sur l'île des Nautes. Ils travaillaient sans relâche pour élever leur premier arc-boutant, sous l'égide de leur magister Tancrède Malatesta. Ces stages terminaient la scolarité de Nonpareil. Ils leur donnaient l'occasion de mettre en pratique les enseignements de cette école très spéciale.

"Méfie-toi d'un toit que tu ne saurais bâtir" disait le manuel de Nonpareil offert à chaque nouvel élève, qui portait le titre surprenant de Merveilles de la Nature. Rien ne le signalait sur la couverture, mais il était évident pour les élèves que Zoran Adamas lui-même l'avait rédigé.

Le premier jour fut occupé à réaliser deux cabanes de bambou, accrochés en nids d'hirondelle à l'un des piliers. On y accédait grâce à une longue échelle.

- S'ils avaient connu le bambou à l'époque des Nautes, avait dit le magister, les cathédrales auraient été deux fois plus hautes.

Le deuxième jour, après avoir fait bonne provision de mûres, de châtaignes et de pommes, Tancrède les avait emmenés en exploration près du mur du chevet, dont l'effondrement avait dégagé des moellons de bonne qualité. Il leur avait enseigné les quatre gestes du sculpteur - choisir, équarrir, tailler, polir. Ils avaient choisi, puis équarri, apprivoisé le burin et le marteau pour tailler.

Lors du polissage, une terrible averse les contraignit à se réfugier dans leurs nids d'hirondelle. Accroupis dans la cabane du magister, avec en fond le bruit de l'eau qui glissait sur le nid imperméable, ils avaient écouté Tancrède leur raconter les premiers jours de leur école. Pâline aurait voulu que l'averse ne cessât jamais.

- Nonpareil était un village en ruines, comme il y en a des milliers. Mais les ouvriers qui travaillaient à Blancmanoir, la résidence forestière d'Adamas, avaient laissé leurs outils dans une grange et assez de briques pour construire une muraille jusqu'en Chine.

- Pourquoi le tyran n'a pas fait reconstruire le village ? demanda Rajj.

"Le tyran" était le nom que les élèves donnaient à Zoran Adamas.

- Il devait avoir ses raisons, répondit Tancrède d'un ton enigmatique. Il ne fait jamais rien par hasard.

------

Tags : L'or des Malatesta, Laurent Laoudari, Volution, Télécharger, roman, livres, gratuits, epub, mobi, pdf, Grand prix de l'imaginaire, Malatesta, livres d'anticipation, uchronie, distopie, HC Editions

 

Vous lisez beaucoup ?
Rendez vos lectures moins onéreuses en profitant des avantages
de la Kindle et d'amazon premium et empruntez des milliers de livres gratuitement.

    

Publié dans Roman

Commenter cet article