Au détour d'un livre

Au détour d'un livre

Critiques littéraires, avis, livres gratuits, news. “Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” (Jules Renard) -

Marieke Lucas Rijneveld remporte l'International Booker Prize 2020

"Marieke Lucas Rijneveld" "International Booker Prize" "www.audetourdunlivre.com"

 

La carrière de Marieke Lucas Rijneveld débute sous les meilleurs auspices. En effet, la jeune femme âgée de 29 ans vient de remporter l'international Booker Prize et se retrouve du même coup la plus jeune lauréate de l'histoire du prix.
Le titre de son livre  ?
The discomfort of Evening (De avond is ongemak en version originale), aux éditions Faber et un prix donc qui lui vaut un gain de 50 000£ à partager avec sa traductrice.
Son roman faisait face à 5 autres finalistes.

La jeune femme née aux Pays-Bas, à Nieuwendijk, a passé 6 ans à écrire son premier roman. Celui-ci a été inspiré par la mort de son jeune frère alors qu'elle était âgée de 3 ans.
C'est la première fois qu'un premier roman remporte le Prix international Booker.

En France, le roman lauréat a été publié par les éditions Buchet Chastel dans une traduction de Daniel Cunin sous le titre Qui sème le vent.


Les autres titres sélectionnés pour la finale :

The Enlightenment of The Greengage Tree (Europa Editions) de Shokoofeh Azar, traducteur anonyme
The Adventures of China Iron (Charco Press) de Gabriela Cabezón Cámara, traduit par Fiona Mackintosh et Iona Macintyre
Tyll (Quercus) de Daniel Kehlmann, traduit par Ross Benjamin
Hurricane Season (Fitzcarraldo Editions) de Fernanda Melchor, traduit par Sophie Hughes
The Memory Police (Harvill Secker) de Yoko Ogawa, traduit par Stephen Snyder

 

 

 

_____________

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article