Anaïs Nin, masquée, si nue d'Elisabeth Barillé

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE

Anaïs Nin, masquée, si nue d'Elisabeth Barillé


Auteur : Elisabeth Barillé
Nombres de pages : 336
Editeur : Le livre de Poche
Date de parution : Octobre 2013
Prix : 6.90 euros


-----------

 

Résumé :

Anaïs Nin est née en 1903 en France. C’est son père, déçu d’avoir une fille, qui a choisi ce prénom aux sonorités ambiguës. Pianiste esthète et pervers, Joaquin Nin abandonne sa femme et ses enfants dix ans plus tard. Adolescente hantée par la littérature puis épouse frustrée d’un banquier anglo-saxon, Américaine à Paris et mondaine malgré elle, Anaïs ne connaît qu’une jouissance : écrire.

 

Avis / Critique :

Anaïs écrit son journal. Elle a 11 ans, elle arrive en compagnie de sa mère à New York. Son père n'est pas là. C'est à ce père, absent, qu'Anaïs Nin dédiera tout au long de sa vie ses journaux intimes dans lesquels elle racontera tout et qui la feront connaitre au grand public : ses joies, ses peines, ses pensées les plus intimes, ses liaisons, ses rencontres.

C'est par le début de cette aventure qu'Elisabeth Barillé a décidé de nous faire entrer dans le monde de cette auteur atypique, modèle pour peintre, artiste dans l'âme, amante d'Otto Rank, de Henry Miller entre autres.

Elisabeth Barillé nous déploie des tranches de vie et des extraits de lettres écrites par Anaïs ou par des gens l'ayant approchée de près.

Anaïs nait donc à Paris, grandit à New York avec sa mère et son frère mais sans son père dans une vie de petite bourgeoisie américaine. A l'âge adulte, elle épouse Hugo Guiler, jeune banquier et retourne avec lui à Paris. Les premières années sont celles d'une femme au foyer qui continue à noircir les pages de son journal, jour après jour.

Elle ne fréquente pas le milieu bohème, ne connait aucun des artistes qui vit dans le même quartier qu'elle. Ce n'est que lorsque Hugo devient directeur de banque que son cercle s'élargit. Elle découvre alors un monde qui lui avait échappé jusqu'ici, celui des écrivains dont elle veut faire partie. Elle ment sur un livre qu'elle aurait écrit sur D.H. Lawrence pour se faire éditer avant de se résoudre à le rédiger. Ce sont alors 15 jours de fièvre créatrice qui la transcende. Elle fréquente les troquets, Arthur Miller, June Miller dont elle tombe plus ou moins amoureuse, fait sa première psychanalyse (plus par amusement et parce que c'est un peu à la mode), se fait lectrice des oeuvres de son amant, lui fait lire à son tour son journal, parvient à se faire publier et fuit la France à l'orée de la seconde guerre mondiale pour retourner aux Etats-Unis.

Elisabeth Barillé nous conte donc la vie de cet écrivain hors normes, femme libérée, grande séductrice, menteuse, rêveuse, contemplative de son époque qui a marqué de son empreinte le monde de la littérature des années 30-40.

Pas réellement une biographie, pas vraiment un témoignage, ce livre est un peu des deux.  Son style fluide, ses lettres, ses anecdotes, ses passages biographiques font de cette biographie une belle entrée dans le monde d'Anaïs Nin, témoin d'une époque artistique bien révolue.

 

 

Vous lisez beaucoup ?
Rendez vos lectures moins onéreuses en profitant des avantages
de la Kindle et d'amazon premium et empruntez des milliers de livres gratuitement.

    

Tags : télécharger epub, téléchargement ebook, livres gratuits, Anaïs Nin, Henry Miller, Journal, Elisabeth Barillé, Biographie, Otto Rank, June Miller, Djuna Barnes,

Publié dans Biographie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article