Les enfants de cendres, de Kristina Ohlsson

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE

Les enfants de cendres, de Kristina Ohlsson

Résumé : Le train était bondé, pourtant personne n'a remarqué la disparition de la fillette endormie sur la banquette. Quand sa mère, retenue sur le quai, la rejoint en gare de Stockholm, elle ne retrouve que ses chaussures. L'enquêtrice Fredrika Bergman découvre son corps quelques jours plus tard à des centaines de kilomètres de là, dans le nord de la Suède. Le mot "indésirable" est inscrit sur son front. Mais l'horreur ne fait que commencer : un tueur impitoyable est dans la nature, et la petite Lilian n'est que la première d'une longue liste.

------


Auteur : Kristina Ohlsson
Nombre de pages : 445
Editeur : J'ai Lu
Collection : J'ai Lu Thriller
Date de parution : 7 juillet 2012
Prix : 7.60 euros (Broché) - 6.18 euros (occasion)

 

Avis / Critique :

Une petite fille meurt avec une inscription sur le front. Un moment d'inattention et l'enlèvement a eu lieu. Pourquoi le meurtrier l'a-t-il déposé devant un hôpital quelques heures à peine après son rapt. Est-ce le père qui est introuvable ? Quelqu'un d'autre ? Tout semble nébuleux dans l'enquête que met en place Alex Recht, enquêteur réputé. Des secrets, des non-dits, de mauvaises pistes avant que le début d'un cheminement ne se dessine enfin. Mais la quête de la vérité sera dure. L'adversaire est coriace, ses complices aussi. Celui qui est surnommé L'Homme, ne laisse aucune empreinte, manipule son monde, est brutal. Très brutal. Qui est-il ? Quel est son lien avec les mères de ses victimes ?

Kristina Ohlsson livre avec son premier roman un thriller diablement efficace. Ça sent bon l'ambiance suédoise, réservée, froide et dérangeante. Les indices se livrent tout doucement, les personnages sont tourmentés. Il n'y a pas de chaleur dans ce livre et c'est ce qui fait son charme, justement. Les pistes abordées découlent sur des secrets dissimulés à tous et qui ralentissent l'enquête. On progresse lentement, c'est ce qui marque l'ambiance du roman. Mais cette lenteur n'en est pas moins intéressante, car Kristina Ohlsson distille subtilement des faits par touche. Ce qui permet au lecteur de rester accroché et d'attendre fébrilement l'issue.

L'auteur, analyste pour la police suédoise, nous fait partager l'ambiance d'une section d'enquête au coeur de ce puzzle, avec les problématiques professionnelles et personnelles de ses enquêteurs. Si bien que le lecteur a l'impression d'être lui-même dans l'équipe. C'est le point fort du roman. Le bémol, tient au fait que Kristina Ohlsson ne plonge jamais dans le fond de la situation. Elle reste en surface. Non pas qu'il le faille absolument, mais à certains moments, on sent qu'il manque quelque chose.
Autre bémol, et que l'on retrouve à présent partout et qui tient là, à l'éditeur, ce sont les fautes et les doublons de mots, des sauts de paragraphe oubliés, qui, parfois, oblige le lecteur à faire un arrêt, voire un retour sur la page précédente.
Exemple : À un moment, l'inspecteur Pedr est chez lui en proie à une réflexion concernant sa femme et la ligne suivante, il se trouve dans son bureau dans un autre état d'esprit.  
C'est dommage, car cela enlève un peu de plaisir de lecture.
Malgré ces petits désagréments, l'histoire est vraiment prenante. Il serait dommage de passer à côté de ce premier roman, suivi depuis par deux autres aventures de l'inspectrice Frederika Bergman.

----

Extrait :

LUNDI

Quand il laissait vagabonder ses pensées, il revenait toujours à ce journal de bord. La nuit surtout.
Allongé sur son lit, il observait les mouvements d’une mouche au plafond. L’obscurité et le repos n’avaient jamais fait bon ménage chez lui. Comme s’il était sans défense quand le soleil se couchait, que la fatigue le prenait par surprise et que les ténèbres l’enveloppaient. Rien n’était plus contraire à sa nature que cet état-là. Une grande partie de sa vie consistait précisément à se tenir sur ses gardes, à parer à toute éventualité. Malgré des années d’entraînement, il lui était impossible de rester vigilant durant son sommeil. Il avait l’habitude de veiller. De résister à la fatigue qui accablait son corps.
Cela faisait longtemps, constata-t-il, qu’il ne s’était pas réveillé en pleurs. Ses cauchemars le faisaient moins souffrir, ils avaient perdu leurs pouvoirs. Sur ce plan, il avait fait des progrès considérables. Il était presque en paix.
Encore que…
S’il fermait très fort les yeux et que le silence fût total autour de lui, il la revoyait. Sa grande silhouette surgissait de l’ombre, s’avançait vers lui en tanguant. Doucement, très doucement.
Le souvenir de son parfum continuait à lui donner des frissons. Sombre, douceâtre, poudré. Étouffant. Comme l’odeur des livres dans sa bibliothèque. Il pouvait entendre sa voix.

– T’es qu’un bon à rien, répétait-elle de sa voix rauque. Un avorton.
Puis elle le saisissait et ne le lâchait plus.
Les mots précédaient la douleur et la punition. Et le feu. Son corps portait encore les traces de ces brûlures. Il aimait passer la main sur ses cicatrices et se dire qu’il avait survécu.
Quand il était tout petit, il croyait que tout ce qu’il faisait était mal. Toujours. Alors, dans sa logique enfantine, il s’appliquait à ne pas décevoir. Des efforts incessants et désespérés. Forcément condamnés à l’échec.
En grandissant, il finit par comprendre. Quoi qu’il fît, ça n’allait jamais. Non seulement chacun de ses actes méritait une correction, mais lui-même, son existence était une erreur. Il n’aurait pas dû être là. Car, s’il n’avait pas existé, sa mère ne serait pas morte.
– Tu n’aurais jamais dû voir le jour ! lui hurlait-elle au visage. Tu es l’incarnation du mal !
Ses larmes, qui venaient après les brûlures, coulaient toujours en silence. Pour qu’elle ne les entende pas. Sinon, elle revenait. Impossible de lui échapper.
Ces reproches, il s’en souvint, avaient fait naître en lui une profonde angoisse. Comment réussir à vivre avec le mal qu’il avait fait ? Comment réparer ses torts, expier son péché ?
Et puis il y avait eu ce fameux journal de bord…
Il s’était rendu à l’hôpital où elle était de garde afin de lire ses notes. Pour connaître l’étendue de son crime. Il était alors majeur, certes, mais se sentait toujours coupable pour ses mauvaises actions. De manière inattendue, le contenu de ce journal le libéra : de coupable, il devint innocent. Cela lui donna la force de tenter une nouvelle vie, de prendre des décisions radicales. Désormais, il ne s’agissait plus de réparer des torts imaginaires mais de trouver comment lui allait obtenir réparation.
Couché dans le noir, il esquissa un sourire et adressa un clin d’œil à la nouvelle poupée qu’il venait de se choisir. Il croyait – mais comment en être vraiment sûr ? – qu’elle tiendrait plus longtemps que les autres. Celle-ci avait seulement besoin d’affronter son propre passé, comme lui-même l’avait fait. Pour la guider, il lui fallait une main ferme, et plus précisément sa main à lui.
Et beaucoup, beaucoup d’amour. De son amour tout à fait unique. Il lui caressa doucement le dos. Comme il ne voyait pas les blessures qu’il lui avait infligées, il effleura un hématome tout récent qui, tel un petit lac aux eaux profondes, ombrait une de ses omoplates. Elle se réveilla en sursaut, les yeux écarquillés par la peur. Elle ne savait jamais à quoi s’attendre quand venait l’obscurité.
– Il fait jour, poupée. On peut commencer, maintenant.
Un beau sourire illumina le frêle visage de l’adolescente.
– C’est pour demain, chuchota-t-il.
Puis il se remit sur le dos et observa de nouveau la mouche au plafond. Éveillé et toujours prêt.

----------

Bienvenue dans la boutique J'ai Lu

Découvrez le catalogue des éditions J'ai lu, acteur de référence sur le marché du livre de poche. Avec près de 5000 références en littérature, policier, humour, document, imaginaire, développement personnel, ésotérisme et romance, J'ai lu offre, à petit prix, le meilleur de chaque littérature.

 

Tags : Kristina Ohlsson, Frederika Bergman, Les enfants de cendres, polar suédois, thriller, prix littéraire, télécharger, gratuits, romans, livres, epub, mobi, pdf, livre occasion, livres occasion, achat livres, livres numérique, livres numérique, livre en ligne, livres en ligne, ebook gratuit français, ebooks français, télécharger des livres gratuits, commander des livres, nouveauté livres, nouveauté livres, site de livres, site de livre, livres récents, livres récents, livres gratuits pour liseuse, bibliothèque numérique, livres de poche, livre de poche, boutique de livres, livres pas cher, meilleures ventes de livres, livres audio, tous les livres, livres achat en ligne,actualité du livre, roman sentimentaux, meilleurs romans policiers, téléchargement, télécharger, telecharger, #AuDetourDunLivre #KristinaOhlsson  #telecharger #ebooks #epub #mobi #critique #avis #telechargement #EbooksGratuits #AuDetourDunLivr #Polar #Thriller #Biographie

Publié dans Thriller

Commenter cet article