La conjuration primitive, de Maxime Chattam

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE

La conjuration primitive, de Maxime Chattam

Résumé :
Et si seul le Mal pouvait combattre le Mal ? Une véritable épidémie de meurtres ravage la France. Plus que des rituels, les scènes de crimes sont un langage. Et les morts semblent se répondre d’un endroit à l’autre. Plusieurs tueurs sont-ils à l’œuvre ? Se connaissent-ils ? Et si c’était un jeu ? Mais très vite, l’hexagone ne leur suffit plus : l’Europe entière devient l’enjeu de leur monstrueuse compétition. Pour essayer de mettre fin à cette escalade dans l’horreur, une brigade de gendarmerie pas tout à fait comme les autres et un célèbre profiler, appelé en renfort pour tenter de comprendre.


Auteur : Maxime Chattam
Nombre de pages : 300
Editeur : Albin Michel
Date de parution : 2013
Prix : 22.50 euros (Broché) - 8.20 euros (poche) - 4.49 euros (epub)
Téléchargement gratuit en Audio (via Audible Amazon)
ISBN : 978-2266207065

 

Avis / Critique :
Maxime Chattam nous emmène à la poursuite d'un groupe de tueurs en série avec chacun un profil bien particulier. Le fantôme, la bête et le pédophile, entre autres. L'histoire nous est contée à travers la vision de deux protagonistes différents, mais en trois partie. L'affaire menée par deux gendarmes, Alexis d'abord puis Ludivine ensuite.
Sombre, bien amené, même si l'histoire n'est pas forcément originale, Chattam a le mérite d'aborder le thème du serial killer par un nouveau biais : celui du groupe à la manière d'une secte. Ici, les tueurs ont un projet commun. Un projet qui remonte à la seconde guerre mondiale. Espagne, Ecosse, France, Canada, les tueurs ont envahi la planète.
Une fois en main, il est difficile donc de se détacher de ce livre. On y plonge totalement, c'est la force de Chattam et de son écriture vive, bien rythmée.
Pour ceux qui ont lu des livres sur les tueurs en série, vous ne manquerez pas de reconnaitre chez certains protagonistes de la Conjuration Primitive, des modes opératoires de tueurs qui ont sévi aux Etats-Unis, notamment. Nul doute que Chattam s'en est probablement inspiré pour dresser le portrait de ses meurtriers jusqu'à plonger totalement dans la noirceur de leur âme. Certaines scènes peuvent donc choquer le lecteur peut aguéri à ce genre de lecture. Et pour tous, il amènera une certaine réflexion sur la noirceur de ce monde.

Un excellent thriller.

Du même auteur : Que ta volonté soit faite - Malronce - L'alliance des Trois - Léviatemps -
Critique faite par Eleanne

Bienvenue dans la boutique J'ai Lu et du Livre de Poche

Découvrez le catalogue des éditions J'ai lu, acteur de référence sur le marché du livre de poche. Avec près de 5000 références en littérature, policier, humour, document, imaginaire, développement personnel, ésotérisme et romance, J'ai lu offre, à petit prix, le meilleur de chaque littérature.

 

Tags : conjuration primitive chattam, conjuration primitive resume, conjuration primitive epub, conjuration primitive poche, conjuration primitive joshua brolin, conjuration primitive critique, conjuration primitive epub gratuit, conjuration primitive ebook gratuit, la conjuration primitive synopsis, la conjuration primitive amazon, maxime chattam autre monde tome 8, maxime chattam le coma des mortels, maxime chattam trilogie du mal, maxime chattam meilleur livre, livre occasion, livres occasion, achat livres, livres numérique, livres numerique, livre en ligne, livres en ligne, ebook gratuit français, ebooks français, télécharger des livres gratuits,commander des livres, nouveauté livres, nouveaute livres, site de livres, site de livre, livres récents, livres recents, livres gratuits pour liseuse, bibliothèque numerique, livres de poche, livre de poche, boutique de livres, livres pas cher, meilleures ventes de livres, livres audio, tous les livres, livres achat en ligne, actualité du livre, roman sentimentaux, meilleurs romans policiers, téléchargement, télécharger, telecharger, ebooks gratuits, ebooks, epub, mobi, pdf, livres gratuits, résumé, avis, critique, extrait

Publié dans Thriller

Commenter cet article