Au détour d'un livre

Au détour d'un livre

Critiques littéraires, avis, livres gratuits, news. “Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” (Jules Renard) -

Le livre perdu de Léonard de Vinci, de Francesco Fioretti

Le livre perdu de Leonard de Vinci - Francesco Fioretti - Audetourdunlivre.com

 

Résumé : Milan, 1496. Léonard de Vinci attend avec impatience de rencontrer le frère Luca Pacioli, célèbre mathématicien dont il espère apprendre beaucoup. Pour Léonard, qui s'intéresse depuis toujours à toutes les formes du savoir, les mathématiques, dont l'étude ne lui a pas été possible, représentent la science souveraine. Mais suite à l'assassinat d'un moine et au vol d'anciens textes byzantins qui sont d'un intérêt inestimable pour les mathématiques, les deux hommes voient leurs projets perturbés.

Auteur : Francesco Fioretti
Nombre de pages : 255
Édition : HC Editions
Collection : Roman
Date de parution : 11 avril 2019
Prix : 22€ (Broché) - 14.99€ (epub, mobi)
ISBN : 978-2357204553

 

Avis / Critique :


Voilà un livre qui m'a laissée dubitative. Si l'histoire semble intéressante, le contenu est déconcertant. L'auteur est un chercheur et cela se voit. Il donne beaucoup de références, mais met pour le coup l'intrigue au second plan. On ne sait trop s'il s'agit d'un roman policier avec pour héros Léonard de Vinci ou bien d'un livre qui se réfère aux philosophes, aux mathématiciens, à l'hermétisme et qui serait mâtiné de l'histoire de Florence et de Milan. Tout se mélange un peu et on s'y perd. Parfois, la compréhension est difficile (est-ce dû à la traduction où à la pensée de l'auteur ?), ce qui laisse une impression de brouillon.

C'est bien dommage, car un livre sur Léonard de Vinci se promettait d'être intéressant, mais à vouloir trop en faire, Francesco Fioretti s'est un peu perdu. Le début pourtant semblait prometteur : Léonard fait un rêve où il se prend pour Icare fuyant Milan. Il se réveille et on le voit en proie à l'inquiétude de ne pouvoir finir la Cène alors que son valet lui ramène une main coupée qui appartient à un notable. Parallèlement à cela, un moine mathématicien renommé, Luca Pacioli, rend visite à Léonard de Vinci et l'informe de la disparition d'un ouvrage précieux byzantin, mêlant mathématiques et philosophie. Léonard va alors tenter de retrouver ce livre parcourant Milan, Venise, Florence et Urbino, dans l'Italie des Sforza, des Médicis et autres familles ducales.

Tout était donc en place pour lancer une bonne intrigue, mais voilà, patatras, Francesco Fioretti, sûrement amoureux de l'histoire de cette période de la Renaissance nous abreuve de noms à n'en plus finir, part dans une direction puis une autre, tente de nous intéresser aux codes censés à la fin du roman nous faire retrouver ledit livre disparu.
Mais voilà, là où Dan Brown rendait cette chasse au code intéressante, Fioretti nous perd d'emblée, sans que l'on sache vraiment quel est son fil conducteur. C'est bien dommage.

Ce livre est pour moi une déception. Trop de tout qui s'entremêlent et n'amènent pas une vraie valeur ajoutée au contenu ni à l'intrigue mathématique.
 
A contrario, il y a des moments plaisants comme tout ce qui touche à la peinture de Léonard de Vinci, à son histoire de vie, à son travail d'anatomie, à sa rencontre avec celle qui sera le modèle de son tableau le plus célèbre, Mona Lisa.

 

 

 

 

Merci aux éditions Hervé Chopin et à Agnès Chalnot pour l'envoi de ce livre.

_____________

 

Extrait :

Milan , Corte Vecchia, 7 février 1496

Le garçon entra, à bout de souffle, sans son habituel air désinvolte et rebelle, tourment et délice de son maitre. Léonard l'observa avec attention, mine de rien, en continuant à converser avec Fazio Cardano qui était venu le trouver dans son atelier de la Corte Vecchia, à côté du Dômee. Édenté et très laid, Fazio Cardano portait son éternel vêtement rouge sur lequel il enfilait une cape noire. Il était toujours de la même façon : c'était un curieux personnage. Personne ne savait à Milan s'il était médecin ou jurisconsulte, mais ce qui est sûr, c'est qu'il s'occupait d'alchimie et de sciences occultes. Il venait juste d'avoir 50 ans, parlait quelquefois tout seul, "avec son génie familier" disait-il. Il savait énormément de choses, mais il était la confusion incarnée, mélangeant science ou superstition, astrologie et astronomie, algèbre et mythologie égyptienne, en un savoir désordonné et brouillon où les démons et les théorèmes d'Euclide devenaient l'objet de la même matière d'étude indéfinie. Mais il possédait des livres rares, et Léonard faisait depuis longtemps la cour à la perspective d'Al-Kindi que Fazio se vantait de posséder, mais qu'il ne lui avait jamais montrée. Et il aurait voulu se faire enseigner les mathématiques dont messer Mezio se disait expert, tout en éludant chaque fois ses questions : comment circonscrit-on un triangle, et pourquoi est-il impossible de circonscrire un cercle.
— Voilà, 119 sous. Recomptez-les vous aussi, pour plus de sûreté.

Cette fois au moins, messer Fazio s'était présenté avec une copie neuve, dont les pages n'avaient pas encore été coupées, de la Summa de Luca Pacioli. Il la lui proposait pour 130 sous, une somme plutôt élevée, plus du double de ce que lui avait coûté la Bible en langue vulgaire qui devait lui servir pour La Cène de Santa Maria delle Grazie. Mais le livre du Franciscain de San Sepolcro était exactement ce dont exactement ce dont Léonard avait besoin. Il y avait tout. C’était vraiment la somme de tout le savoir mathématique de leur époque : de l'algèbre à la comptabilité en partie double, de architectonique à la perspective, de la géométrie euclidienne aux mathématiques générales... Il y avait vraiment tout. Après une longue négociation, ils étaient descendus à 119 sous, et maintenant, après avoir mis l'argent dans une petite bourse de cuir,  Cardano s'était enfin décidé à partir. La Summa soigneusement reliée, était là, sur la table de la vaste pièce.

 

____________________________________________________

Tags : le livre perdu de Léonard de Vinci, le livre perdu de léonard de vinci fioretti, le livre perdu de léonard de vinci avis, le livre perdu de léonard de vinci critique, critique du livre perdu de léonard de vinci, livres sur léonard de vinci, livres sur léonard de vinci 2019, télécharger livre léonard de vinci, le livre perdu de Léonard de Vinci amazon, le livre de leonard de vinci, livres de francesco fioretti, francesco fioretti leonard de vinci, ebooks gratuits, epub gratuit, francesco fioretti epub gratuit, pdf gratuit, Le meilleur site de critiques de livres sur le net, audetourdunlivre.com,critiques de livres, blog littéraire, blog de littérature, les meilleures critique de livres,le site des critiques de livres, les meilleurs avis de livres sur le net

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article