Au détour d'un livre

Au détour d'un livre

Critiques littéraires, avis, livres gratuits, news. “Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” (Jules Renard) -

Les Prix Goncourt 2019 du 1er roman, de la poésie et de la nouvelle remis hier

 

Hier à Drouant fut remis le Goncourt du premier roman décerné à Marie Gauthier, le Goncourt de la nouvelle remporté par Caroline Lamarche et Yvon Le Men  distingué pour l'ensemble de son œuvre poétique et pour ses livres parus aux éditions Bruno Doucey "Une île en terre", "le poids d'un nuage" et "un cri fendu en mille". 

 

Yvon Le Men, Goncourt de la poésie

Tahar Ben Jelloun a rendu au poète breton habitant de Lannion un bel hommage : "Vous êtes un troubadour, un voyageur qui porte le poème dans des lieux parfois improbables, parfois sur des scènes importantes ; vous êtes le messager d’une parole toujours vive, urgente et rarement paisible. La poésie vous habite au point où toute votre vie lui est consacrée. Vous allez d’une ville à un village, d’une plaine à une prairie dire, réciter le poème qui a besoin d’être dit pour vivre, qui a besoin d’être entendu pour poursuivre son chemin vers d’autres écoutes. "

Yvon Le Men avait déjà été lauréat du Goncourt en 1987 pour la Nuit sacrée. "Avec Le Men, la poésie sauvera le monde" a poursuivi Tahar Ben Jelloun.

Marie Gauthier, Goncourt du premier roman

Marie Gauthier a reçu quand à elle le Goncourt du premier roman pour "Court vêtue", paru en janvier chez Gallimard. Quatre autres titres étaient en lice : L’heure d’été de Prune Antoine (Anne Carrière), L’atelier du désordre d’Isabelle Dangy (Le Passage), Comment tout a commencé de Philippe Joanny (Grasset) et Le mangeur de livres de Stéphane Malandrin (Le Seuil).

Philippe Claudel a expliqué pourquoi la jeune femme l’avait emporté sur les autres : «C’est un roman bref, tenu et retenu et qui par sa thématique aurait pu être graveleux. Pourtant rien jamais n’est au-delà d’une écriture d’une grande pudeur, qui concilie l’érotisme avec une retenue qui nous ont fait paraître ce livre remarquable.» Il a comparé son univers à deux films: L’été en pente douce et L’Effrontée.

Caroline Lamarche, Goncourt de la nouvelle

Le Goncourt de la nouvelle a récompensé Caroline Lamarche pour "Nous sommes à la lisière" (chez Gallimard).

C’est Didier Decoin qui a rendu un hommage à la romancière «belge» et «paradoxale», selon ses termes. «Dès les premières pages, c’était le coup de foudre, l’emballement», a-t-il raconté.

Le recueil "Nous sommes à la lisière" est composé de neuf nouvelles où se croisent humains en déroute et animaux semi-sauvages. 

 

 

___________________________________

Tags : Les Prix Goncourt 2019 du 1er roman, de la poésie et de nouvelle remis hier, Les Prix Goncourt 2019 du 1er roman, Les Prix Goncourt 2019 de la poésie, Les Prix Goncourt 2019 de la nouvelle remis hier, Goncourt du premier roman décerné à Marie Gauthier, Yvon Le Men  distingué, lauréat du Goncourt, Marie Gauthier, Goncourt du premier roman, Le Goncourt de la nouvelle, yvon le men goncourt de la poésie, le prix goncourt 2019, les prix goncourt 2019Le meilleur site de critiques de livres sur le net, audetourdunlivre.com, critiques de livres, blog littéraire, blog de littérature, les meilleures critique de livres, le site des critiques de livres, les meilleurs avis de livres sur le net

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article