Chaos : Kay Scarpetta

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE

Chaos : Kay Scarpetta

Résumé : Le Dr Kay Scarpetta est appelée sur la scène du décès d'une cycliste, par une chaude soirée d'été. Il semblerait que la jeune femme ait été agressée mais les indices sont étranges : des petits éclats de verre sur le corps de la victime et une forte odeur de brûlé. Avant même que le Centre de sciences légales de Cambridge n'ait été officiellement averti de cette affaire, le détective Pete Marino et Benton Wesley, le mari de Scarpetta, agent du FBI, reçoivent des appels, prétendument d'un enquêteur d'Interpol. Mais Scarpetta est convaincue que ces appels sont suspects et sa brillante nièce Lucy soupçonne vite l'œuvre d'un cyber tyran.


Auteur : Patricia Cornwell
Nombre de pages : 432
Edition : Editions des Deux Terres
Collection : Editions des Deux Terres
Date de parution : 1 mars 2017
Prix : 21.90€ (broché) - 14.99€ (epub, mobi)

Avis / Critique
Où est passée la Patricia Cornwell des débuts dont les livres nous faisaient trembler, dont les histoires nous maintenaient en halène ? Mémère s'est installée derrière son clavier pour nous pondre des descriptifs à n'en plus finir. 
Vous vous attendiez à un peu d'action ? Passez votre chemin et optez pour le chandail d'hiver, car vous allez vous endormir si vous ne refermez pas le livre avant.
432 pages où il ne se passe pratiquement rien. Un désastre de la littérature policière.
Pourtant...
Pourtant, tout était là pour avoir un récit intéressant avec le retour d'un des tueurs des débuts de la saga Scarpetta. Mais voilà, Patricia Cornwell s'est depuis lors encroûtée derrière sa machine à écrire. C'est d'une platitude absolue. Voilà un ouvrage où il est question de canicule les 40 premières pages... on attend la moitié du livre pour avoir enfin l'autopsie de la victime... il faut encore patienter 130 pages  pour avoir des infos sur la personne qui est derrière tout cela. Tout cela ? Oui, mais quoi ? 
Réponse : une banale altercation, un compte piraté, un drone de surveillance...
On tremble...
Même la fin est bâclée. La lectrice que je suis aurait pu s'attendre à un peu de lyrisme de la part de l'auteur, de réveil, de dynamisme, en apprenant le nom du personnage manipulateur, mais non, même pas. Hop, en trois coups de cuillère à pot, c'est fini. Passez votre chemin, il n'y a plus rien à voir.
Je ne parle pas des dialogues, aussi creux que le reste.

Alors qu'une Elizabeth George parvient à maintenir dans ses romans toujours un intérêt, Patricia Cornwell se perd, navigue, ne semble pas trop savoir où elle mène ses personnages dans cette intrigue qui tient, somme toute, sur un post-it.

Bref, on s'ennuie. Terriblement.
On s'ennuyait déjà dans le précédent opus, mais là, le style des débuts est définitivement perdu, relégué aux oubliettes, aux toilettes. Il n'y a plus qu'à tirer la chasse d'eau. La reine du crime ne parvient plus à nous faire vibrer, elle s'empâte. Et que dire de cette utilisation à la première personne qui alourdit le roman ? Je ne suis pas parvenue une seconde à me mettre dans la peau de Kate Scarpetta. J'ai même eu envie de la secouer, là, tout haut, et de lui dire ainsi qu'aux autres personnages : "allez, réveillez-vous, bougez, nom de nom !" tant l'envie de s'endormir s'est faite sentir en lisant ce roman.

Un immense gâchis.

A lire aussi : Trainée de poudre - Voile Rouge

Extrait :

Je m’éloigne de la porte et patiente à côté de la table ancienne de l’entrée, sur laquelle trône le somptueux bouquet.

Benton est toujours dans le salon de réception désert, discrètement rencogné à proximité d’une fenêtre, non loin d’un piano demi-queue. Le visage sombre et fermé, le téléphone plaqué à l’oreille, il écoute son interlocuteur. J’aimerais tant lui parler de la cycliste. Lui aussi l’a vue, et peut-être que le pire est advenu.

Cependant, je me garde de me rapprocher. Je sais lorsque je ne dois pas le déranger et je remarque que Mrs. P a rejoint son bureau. Elle me scrute au travers de ses lunettes rondes et démodées. Je lui rends son regard. Elle baisse aussitôt les yeux et ouvre des menus, vérifie l’agencement de leurs pages. Elle se doute que quelque chose ne va pas.

Je ne parviens pas à saisir les phrases que Benton destine à son interlocuteur, quel qu’il soit, mais devine à son ton que ça n’est sans doute pas le même qu’un peu plus tôt. Il intercepte mon regard et je lui indique que je dois partir. Il acquiesce d’un hochement de tête, puis se retourne. Il ne plaque pas la main sur son appareil afin de me demander des précisions, ou de m’éclairer sur la nature de sa conversation. Du coup, je me demande si nous avons vraiment été contactés pour la même affaire.

D’ailleurs, comment serait-ce possible ? À ce stade, je ne parviens pas à voir en quoi un décès local intéresserait le FBI, celui d’une jeune Londonienne du nom d’Elisa Vandersteel, du moins si l’on en croit la pièce d’identité retrouvée sur place. Néanmoins, la mention d’Interpol par Marino est assez déroutante. Pourquoi a-t-il précisé cela, ou alors peut-être ai-je mal compris ? Quoi qu’il en soit, je ne parviens pas à m’ôter de l’esprit la jeune cycliste au casque bleu-vert et aux Converse qui m’a baptisée la dame-à-la-tarte-au-beurre-de-cacahouète.

Certes, il se peut que le permis de conduire découvert n’ait aucun lien avec le cadavre mais la jeune femme avait un accent anglais, peut-être londonien, et mon cœur se serre. J’ai l’impression d’une urgence personnelle, comme si je l’avais bien connue. Comme si j’étais une des dernières personnes à l’avoir vue en vie, à lui avoir adressé la parole.

Je me serine que je ne peux pas être certaine de l’identité de la morte du parc, de la cause de la mort, ou du mobile. J’ouvre la porte et sors dans la chaleur d’étuve du patio plongé dans l’obscurité. Aucun client n’y est attablé. Je remonte l’allée, surveillant les parages à chaque pas. Me parviennent les sons paisibles des insectes nocturnes, les claquements d’ailes surpris d’oiseaux perchés sur les branches que je dérange.

J’écoute les craquements produits par les vieux arbres, les bruissements de la voûte feuillue ou le chant produit par le frottement des ailes d’une sauterelle. Hormis cela, le silence règne, seulement troué par les échos de la circulation qui me parviennent en bourrasques, par vagues successives. Mes pas résonnent doucement sur le chemin de brique, dur et rugueux. J’ai conscience du mur d’air figé, des phares des voitures qui défilent dans Quincy Street.

Je longe les mêmes massifs de fleurs et les rocailles ornementales qu’un peu plus tôt. Pourtant, j’éprouve la sensation d’avoir été parachutée sur une autre planète, d’être entourée par d’étranges étendues de pelouse et par des ombres et des silhouettes imposantes. Rien ne bouge, à l’exception du défilé de véhicules derrière la palissade en lisses. Les lumières des bibliothèques brillent avec parcimonie de l’autre côté de la rue, dans le Yard que j’ai traversé il n’y a pas une heure et demie. J’atteins le trottoir et découvre le SUV de Marino, garé juste derrière l’Audi de Benton.

J’ai l’impression de revivre la même scène lorsque je grimpe dans le véhicule et regarde le pare-chocs de la Batmobile noire illuminée par les pinceaux des phares. À cela près que mon mari n’est plus au volant, à nous regarder dans son rétroviseur. Je contemple l’habitacle vide et sombre et me sens soudain seule.

 A découvrir

Découvrez le catalogue des éditions J'ai lu, acteur de référence sur le marché du livre de poche. Avec près de 5000 références en littérature, policier, humour, document, imaginaire, développement personnel, ésotérisme et romance, J'ai lu offre, à petit prix, le meilleur de chaque littérature.

Bienvenue dans la boutique J'ai Lu

Bienvenue dans la boutique du Livre de Poche
 

 

Tags: Chaos, Kay Scarpetta, scarpetta, Patricia Cornwell, patricia cornwell, Cornwell, tome 24, Elizabeth George, FBI, médecine légale, série, saga, science médico-légale, Interpol, thriller, polar, policier, Benton, Marino, Carrie Grethen, téléchargement, télécharger, telecharger, ebooks gratuits, ebooks, epub, mobi, pdf, livres gratuits, résumé, avis, critique, extrait, livre occasion, livres occasion, achat livres, livres numérique, livres numérique, livre en ligne, livres en ligne, ebook gratuit français, ebooks français, télécharger des livres gratuits, commander des livres, nouveauté livres, nouveauté livres, site de livres, site de livre, livres récents, livres récents, livres gratuits pour liseuse, bibliothèque numérique, livres de poche, livre de poche, boutique de livres, livres pas cher, meilleures ventes de livres, livres audio, tous les livres, livres achat en ligne,actualité du livre, roman sentimentaux, meilleurs romans policiers,
#AuDetourDunLivre #KayScarpetta #PatriciaCornwell #Chaos #telecharger #ebooks #epub #mobi #critique #avis #telechargement #EbooksGratuits #AuDetourDunLivr #MorganGuilbery #Polar #Thriller #Biographie #Demeter

Publié dans Policier

Commenter cet article