Complètement cramé ! de Gilles Legardinier

Publié le par Evil.g

Complètement cramé ! de Gilles Legardinier

Résumé : Lassé d’un monde dans lequel il ne trouve plus sa place, privé de ceux qu’il aime et qui disparaissent un à un, Andrew Blake décide de quitter la direction de sa petite entreprise pour se faire engager comme majordome en France, le pays où il avait rencontré sa femme. En débarquant au domaine de Beauvillier, là où personne ne sait qui il est réellement, il espère marcher sur les traces de son passé. Pourtant, rencontres et situations hors de contrôle vont en décider autrement…

Auteur : Gilles Legardinier
Nombre de pages : 432
Editeur : Pocket
Collection : BEST
Prix : 24€ (Broché) - 10.99€ (epub, mobi) - 7.60€ (Poche)
ISBN : 978-2266246194

 

Avis / Critique :

Bien évidemment, l’arrivée de ce majordome sexagénaire dans un domaine où tout le monde est malheureux va tout bouleverser.

La situation de départ n’est pas brillante : un industriel anglais déprimé, une châtelaine au bord de la ruine, une cuisinière coincée, un régisseur qui vit à l’écart au fond du domaine, une femme de ménage qui se fait plaquer parce qu’elle est enceinte… Mais au cours du livre, bien sûr, tout ça va changer et chacun ira puiser au fond de lui pour en tirer le meilleur. C’est donc un « feel good book » – en français : un livre qui fait du bien – pleinement assumé.

On ne peut pas reprocher à Gilles Legardinier de ne pas vouloir nous remonter le moral… Il en fait des tonnes pour y parvenir. Le souci c’est que ça ne marche pas tout à fait.

Les personnages, par exemple, ne sont pas très crédibles… D’un côté il y a les gentils, qui font parfois des bêtises, mais c’est parce qu’ils sont malheureux. Et puis il y a les méchants, complètement irrécupérable, comme ce cadre ambitieux de l’usine du personnage principal ou les vilains capitalistes qui veulent racheter le domaine.

Il y a aussi l’humour, que l’on retrouve dans la plupart des dialogues. Il se veut léger, mais il est souvent facile et pas toujours opportun.

Quant au style, il est sobre, mais il fait un peu bon élève appliqué. Il manque cruellement d’originalité.

Aucun de ces défauts n’est rédhibitoire et le livre reste malgré tout plaisant à lire. Pas sûr cependant qu’avec tout ça un lecteur dépressif retrouvera goût à la vie…

 

"Complètement cramé, de Gilles Legardinier - audetourdunlivre.com"

 

Extrait :

Se frayant un passage dans la plate-bande, il colla sa main contre la vitre pour mieux voir. Il plissa les yeux. Tout à coup, une main lui empoigna brutalement le bras et le tordit en lui faisant une clé dans le dos. Andrew gémit de douleur. Il sentit un objet froid posé sans ménagement sous sa mâchoire. Une voix toute proche lui siffla dans l’oreille :

- Je te préviens, tête de cul, si tu fais le moindre geste, je t’explose la tête et je te découpe en petits cubes que je file à bouffer à mon chien…

Même s’il ne comprit pas tout, Andrew saisit parfaitement le fond du message.

- Je viens vous dire bonjour, chevrota-t-il, la voix étranglée par la pression contre son cou.

- C’est ça mon pote, je connais la réplique. Moi aussi, je viens en paix, menez-moi à votre chef ! Alors bonjour, d’ailleurs à cette heure-ce c’est bonsoir. Fils de bigorneau, t’es encore venu me piquer mes outils !Ça t’a pas suffi la semaine dernière … Écoute-moi bien : je vais te retourner bien gentiment pour voir ta tête de voleur dans la lumière, et si tu ne fais pas d’histoires, tu as une chance de voir le soleil se lever demain.

L’homme força encore sur sa clé de bras et obligea Blake à pivoter pour lui faire face.

- Pétard, ils ont pas honte ! reprit le bonhomme en découvrant le visage de son prisonnier. Ils envoient le troisième âge au charbon ! C’est moche. Dis-moi, t’es sûrement pas tout seul ? C’est pas avec tes bras de cueilleuse de thé que tu m’as tiré 200 kilos de matos ? Ils sont où tes copains ?

- Je n’ai pas de copains. Vous me faîtes mal. Je suis le nouveau majordome, monsieur Blake.

L’homme cligna des yeux très vite. Il avait reconnu l’accent anglais, au demeurant très différent de l’accent des gitans qui lui compliquaient un peu la vie. Il décolla le canon de son fusil de la gorge de Blake et relâcha sa prise.

- Le majordome…, répéta l’homme, déstabilisé. Je vous ai pris pour…

- Les cubes de viande de votre chien, je sais.

Blake repoussa le canon et se frictionna le bras en grimaçant.

- Vous avez une façon bizarre d’accueillir les gens, grogna-t-il.

- Vous avez écrasé ma ciboulette, fit l’homme en désignant les plantes piétinées.

- Mme Odile vous fait dire que vous pouvez aller chercher votre repas.

L’homme aida Andrew à rajuster ces vêtements.

- Je suis vraiment désolé, monsieur Steak.

- Blake, je m’appelle Blake. Je vais rentrer maintenant. C’est mieux.

- Vous ne pouvez pas partir comme ça ! c’est trop bête. Entrez, je vous paye le coup.

- Le coup de fusil ? Le coup de couteau ?

- Non, ça veut dire que je vous invite à boire l’apéro, pour fêter votre arrivée.

Après avoir eu l’air d’une bête sanguinaire, l’homme arborait maintenant le sourire le plus affable du monde. Andrew le regarda, décontenancé et un peu effrayé. Il commençait à comprendre ce qu’Odile sous-entendait en disant qu’il était « un peu spécial ».

L’homme lui tendit une main franche.

- Philippe Magnier, je suis le régisseur du domaine.

Andrew hésita et finit par la saisir.

- Andrew Blake. Désolé pour votre cigouillette.

- Ciboulette. Une herbe aromatique de la famille des liliacées. Et puis c’est vrai que chez nous on dit bonsoir à cette heure-ci. « Bonjour », ça marche jusqu’à 16 heures, après ça dépend des régions.

- Et après 18 h 30, vous dites bonjour avec des fusils, c’est ça ?

- Soyez pas fâché. Je vous ai dit que j’étais désolé. Et puis on a pas idée de regarder chez les gens comme ça.

- Au moment où j’allais frapper à la porte, j’ai entendu de la bagarre.

- Ah ça ? C’est la télé ! Dan ne veut pas aller rendre l’argent à la police même si ça peut faire libérer James, alors Todd lui a sauté dessus.

- Je vais vous laisser, je suis certain que Bill ne va pas tarder à débarquer pour tous les arrêter.

- Vous avez déjà vu l’épisode ?

Blake poussa un grand soupir et se détourna. Magnier le retint.

- Non, sans rire, restez. S’il vous plaît. En plus, je suis plutôt content de voir débarquer un homme dans cette maison, parce que vous savez, les trois gazelles, c’est quand même des numéros.

- Les trois gazelles ?

- Mme Beauvillier, la Odile et la petite Manon. Elles sont, comme qui dirait, pas bien calmes dans leur tête…

Andrew se laissa entraîner jusqu’à l’entrée.

- Allez, donnez-vous le peine, fit Magnier. Et bienvenue.

- Si j’ai bien compris vos coutumes, c’est la seule fois où je passerai par cette porte. Le prochain coup, je devrai emprunter le vide-ordures ou la fenêtre ?

Magnier le regarda, un peu étonné.

- Pourquoi vous dites ça ?

Andrew haussa les épaules et franchit le seuil. Il eut la surprise de tomber nez à nez avec un jeune golden retriever qui lui jappa dessus. Le chien était jeune, tout fou, avec un pelage noisette.

- Couché Youpla ! Fit Magnier en faisant mine de lever la main. N’ayez pas peur, il n’est pas méchant.

Le chien fit effectivement la fête au nouveau venu. L’animal lécha les mains d’Andrew jusque entre les doigts.

- Si c’est lui qui était censé me manger, même en petits cubes, il en avait pour un moment…

Magnier sortit deux verres et une bouteille d’un placard en expliquant :

- Il me tient compagnie. C’est lui qui m’a prévenu de votre arrivée. Il est bon à la garde.

Blake frictionna la tête du chien et lui murmura :

- Le prochain coup, dis-lui aussi que je ne suis pas un voleur. Tu m’as l’air d’être le plus normal de la bande…

- Allez, trinquons à notre drôle de rencontre !

Tags : Complètement cramé de Gilles Legardinier, complètement cramé gilles legardinier epub gratuit, complètement cramé gilles legardinier pdf, complètement cramé gilles legardinier amazon, complètement cramé gilles legardinier résumé, gilles legardinier complètement cramé livre de poche, complètement cramé gilles legardinier critique, complètement cramé epub, completement cramé livre, complètement cramé pdf gratuit, complètement cramé wiki, complètement cramé amazon, complètement cramé avis, gilles legardinier complètement cramé avis, complètement cramé critique, complètement cramé livre de poche, gilles legardinier complètement cramé extrait, gilles legardinier complètement cramé télécharger, gilles legardinier ebooks gratuits, télécharger ebooks gratuits, livres gratuits, Le meilleur site de critiques de livres sur le net, audetourdunlivre.com, critiques de livres, blog littéraire, blog de littérature, les meilleures critique de livres, le site des critiques de livres, les meilleurs avis de livres sur le net

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article