Au détour d'un livre

Au détour d'un livre

Critiques littéraires, avis, livres gratuits, news. “Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” (Jules Renard) -

Victor Jestin, 25 ans, obtient le Femina des lycéens pour son premier roman

 

Singulier et hypnotique. C’est ainsi que Le Figaro Littéraire avait qualifié, à sa parution, le premier roman de Victor Jestin, La Chaleur (Flammarion).
L’écrivain de 25 ans a reçu ce mercredi 4 décembre le prix Femina des lycéens.

«Merci... Je ne sais pas quoi dire. Ce prix donné par des lycéens, des gens qui ont le même âge que le personnage principal, compte beaucoup», a déclaré Victor Jestin à la proclamation du prix.
Créé en 2016, le prix Femina des lycéens est décerné par un jury de lycéens normands. En septembre, La Chaleur a déjà été récompensée par le prix de la Vocation.

La Chaleur explore la trouble période de l’adolescence, le temps d’un été trop chaud dans un camping de bord de mer. Léo assiste à la mort d’Oscar, un garçon de son âge. Il ne fait rien et préfère enterrer ses soucis en même temps que le corps, sous le sable de la plage. Pire, le lendemain, Léo fait l’amour à la petite amie du jeune mort.

La Chaleur «vient d’impressions, de souvenirs de vacances», affirme Victor Jestin, qui a arpenté des lieux similaires à ceux qu’il décrit. «Tout cela est entré en collision avec une envie de fiction». Outre son activité d’écriture, le jeune homme est également scénariste pour le cinéma.

Sans doute est-ce de là qu’il tient son sens de la construction. «C’est un roman psychologique avec une structure de thriller, s’est enthousiasmée Évelyne Bloch-Dano, membre du jury Femina qui a participé à la création de celui des lycéens. C’est aussi un roman littéraire avec de vraies qualités. Une écriture simple et claire. Cet auteur a de l’avenir». Victor Jestin ne se le fait pas dire: il travaille déjà à un deuxième roman.

Prix : 15€ (Broché) - 11.99€ (epub, mobi)

 ______________

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article