Au détour d'un livre

Au détour d'un livre

Critiques littéraires, avis, livres gratuits, news. “Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” (Jules Renard) -

Gustave Caillebotte, de Laurent Colonnier

Gustave Caillebotte, de Laurent Colonnier

Résumé : Paris, 1875. Alors que ses Raboteurs de parquet sont refusés par le jury de l'Académie des Beaux-Arts, Gustave Caillebotte est invité à exposer aux côtés des « intransigeants ». Ce groupe de peintres réunissant des artistes comme Monet, Manet, Renoir, Pissarro ou Degas tous refusés au Salon de Paris possède en commun une vision moderne de l'art.

Auteur : Laurent Colonnier
Nombre de pages : 56
Edition : Glénat
Date de parution : 5 juillet 2017
Prix : 14.50€ (Album) - 8.99€ (epub, mobi)
ISBN : 978-2344005316

 

Avis / Critique :   

1875. La peinture de Caillebotte avec son tableau "les raboteurs de parquet" dérange la bien-pensance de l'époque et ceux qui se définissent comme faisant partie du grand-monde. Comment un peintre ose-t-il peindre le travail des ouvriers en lieu et place de portraits, de faits historiques, d’icônes religieuses ? Hop, ni une ni deux, pas besoin de chercher à comprendre le sens, de voir le talent, la peinture est refusée pour l'exposition au Palais de l'industrie.
Qui est-il ce Caillebotte qui hérisse le poil des biens pensants de l'époque ?
Élève de Léon Bonnat, bourgeois, il pense modernisme là où les autres restent ancrés dans l'art d'antan et expose aux côtés de ceux que l'on nomment "Les intransigeants" dont fait partie Renoir.
Laurent Colonnier raconte à travers sa bande dessinée la conception des "Raboteurs de parquet". Comment en voyant des ouvriers travailler dans l'appartement d'en face, Caillebotte a eu l'idée de faire poser l'un des ouvriers dans son atelier du troisième étage et de reproduire cette scène de travail.
C'est aussi d'apprendre comment Caillebotte a aidé la famille de Monet, désœuvrée afin que celui-ci puisse poursuivre son art, quel mécène il fut en achetant les tableaux de ses confrères et en les exposant.
Dans cette bande dessinée, on navigue entre Renoir, Degas, Sisley, Pissaro, les journalistes qui critiquent cet art nouveau du réalisme, le palais des tuileries détruit par les communards, l'avènement du futur musée d'Orsay, l'émergence de ces nouveaux peintres et leurs interactions entre eux. 
Laurent Colonnier retrace les esquisses des principaux tableaux de Caillebotte en laissant sa plume nous faire partager les différentes étapes qui vont amener Gustave Caillebotte et à travers lui, les réalistes à s'imposer dans le paysage de la peinture impressionniste.
Du côté du dessin, le trait est volontairement esquissé de manière à donner à l'ensemble cette impression non longiligne, ce qui rend hommage aux peintres que l'on retrouve dans l'album. Les couleurs aussi sont très présentes et font parfois place au pastel quand il s'agit d'accentuer un point de l'histoire.

L'album se finit par une mini-biographie sur Caillebotte et ses tableaux les plus connus. 
Laurent Colonnier offre avec cet album un bel hommage à ce mécène et peintre impressionniste. 

Extrait :    

 

Tags : gustave caillebotte, gustave caillebotte biographie, gustave caillebotte les raboteurs de parquet, gustave caillebotte tableau, gustave caillebotte œuvres d'art, gustave caillebotte peinture, gustave caillebotte oeuvres, gustave caillebotte jeune homme au piano, gustave caillebotte amazon, gustave caillebotte autoportrait au chevalet, gustave caillebotte analyse, gustave caillebotte mouvement artistique, gustave caillebotte balcon sur rue paris, gustave caillebotte courte biographie, gustave caillebotte musee d'orsay, Gustave Caillebotte de Laurent Colonnier, Gustave Caillebotte Laurent Colonnier, laurent colonnier bd, Le meilleur site de critiques de livres sur le net, audetourdunlivre.com, critiques de livres, blog littéraire, blog de littérature, les meilleures critique de livres, le site des critiques de livres, les meilleurs avis de livres sur le net

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrice 18/01/2018 00:31

Très beau livre qui nous fait découvrir cet artiste singulier qu'était Caillebotte. Ses tableaux évoquent le surréalisme de Magritte ou Hopper, peut-être les a-t-il inspiré; Le travail sur le dessin et surtout les couleurs est époustouflant.

AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE 18/01/2018 10:01

J'approuve. Je ne connaissais pas vraiment Caillebotte avant d'aller voir sa maison à Yerres. Le fait d'y découvrir son histoire qui est reprise ici dans la bd permet de mieux faire connaitre ce peintre, ses tableaux, et surtout son rôle quelque peu oublié par rapport aux autres impressionnistes.