Penser l'Islam, de Michel Onfray

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE

Penser l'Islam, de Michel Onfray

Résumé :

Depuis son " Traité d'athéologie ", nul n'ignore que Michel Onfray n'est pas l'ami des religions - qu'il considère, en homme des Lumières, comme des maladies propices à la haine, au fanatisme, à la négation des corps. Evidemment, l'Islam ne fait pas exception à cette critique radicale - au contraire. Il a donc accepté, dans ce livre, de répondre aux questions d'Asma Kouar, jeune journaliste algérienne - qui ne le ménage pas. Or, Michel Onfray a lu le Coran. Et il l'a lu de très près. De telle sorte qu'il ne craint pas d'y percevoir - comme dans les autres monothéismes - de fréquentes apologies de la violence et de la guerre.

Auteur : Michel Onfray
Nombre de pages : 180
Editeur : Grasset
Collection : Essai Français
Date de parution : 16 mars 2016
17.00€
(Broché) - 6.90€ (poche) - 6.99€ (epub, mobi)

 

Avis / Critique :

Penser l'Islam ?

En bon philosophe de son temps, impossible pour Michel Onfray de ne pas apporter sa pierre à l'édifice sans donner à son tour, son point de vue sur LE sujet du moment : l'Islam.

A travers un entretien avec une journaliste algérienne, Michel Onfray, revient sur les événements dramatiques qui ont eu lieu notamment en France et donnent sa vision sur un Islam qu'il représente comme une entité à deux têtes : le modéré et le radical.
Il revient également en préambule sur la polémique déclenchée quand il a fait savoir que les attentats, pour lui, n'étaient que la résultante des bombardements et de l'ingérence dans les pays arabes, de la France. Ce qui lui a valu une cure médiatique (de courte durée, rappelons-le car durant cette période, fleurissaient ses papiers dans les divers journaux que sont  Le Point, L'Express, Marianne...)
D'autre part, Michel Onfray, fustige ces politiques de tout bord, hormis (sur ce point seulement)  Marine le Pen, qui s'efforcent selon lui, de se couvrir d'oeillères, et les autres, qui à grand renfort de médias ont eu cette sortie à la suite des attentats : "Les musulmans sont les premières victimes", "Cela n'a rien à voir avec l'Islam". 
Les familles des dessinateurs de Charlie Hebdo, des spectateurs du Bataclan, des voyageurs de Bruxelles, des policiers et autres...apprécieront.

Oui, l'Islam a à voir avec les attentats, tance Michel Onfray.
Pas l'Islam des modérés, confie-t-il, mais celui des radicaux, qui ne composent qu'une seule entité. Les musulmans ne peuvent rejeter cette composante de leur religion tout comme les chrétiens n'ont pu rejeter de leur histoire, l'inquisition, l'évangélisation forcée, les guerres entre catholique et protestant, comme insignifiant et n'ayant pas fait partie à un moment donné d'une partie intégrante de cette même religion.
Pour l'islam, il en est de même. Le reconnaitre, c'est déjà accepter de l'appréhender et de pouvoir l'empêcher d'agir, de s'étendre.

Car il s'étend ce radicalisme, sur toute la planète. Il s'étend à vitesse grand V, mangeant petit à petit l'Occident qui prend des allures de fin d' "Empire" et reléguant le Soufisme (qui tient lieu d'Islam orthodoxe porté sur l'amour et le spirituel) tout en bas de l'échelle.

Comment ne pas voir que cette idéologie radicale, rejetée par le coeur même des musulmans modérés, se développe partout en s'appuyant sur des sourates tels que : "Exterminer les incrédules jusqu'au dernier" (VIII) - "Combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de sédition" (VIII.39) - "Tuez les polythéistes partout où vous les trouverez" (XVII.58).
Michel Onfray met en paradoxe les sourates du Coran, qui opposent ceux préconisant tantôt  l'amour à donner, aux autres préconisant de donner la mort.
D'un autre côté, il soutient également que si la France, n'avait pas, ne bombardait pas les populations des pays arabes en Guerre, aucun des attentats n'auraient vu le jour. C'est faire un raccourci rapide et oublier que le réalisateur Néerlandais Theo Van Gogh, les dessinateurs de Charlie, n'avaient rien à voir avec les bombardements, mais prônaient simplement une liberté d'expression.
C'est oublié que Le Califat, n'est pas un état fixe, qu'il n'est pas reconnu par la population de ces pays arabes qui eux aussi le combatte. Car là où Michel Onfray a tort, c'est de dire que les populations  arabes nous font la guerre, en représaille.

Non, ce ne sont pas les habitants de ces pays. Ce n'est qu'une poignée d'hommes.

Une poignée d'hommes dont l'idéologie prospère.

Bref, ce livre, c'est un questionnement.

Un questionnement qui interpelle. L'occident en déshérence doit-elle faire marche arrière, se retirer du combat et laisser les populations de ces pays, se débrouiller, quitte à subir un islamisme dont ils ne veulent pas ? Est-ce toujours le néo-colonialiste qui anime les politiques à l'extérieur de nos frontières ? Comment faire pour tenter de vivre avec un islam radical qui nous rebutent ? Quelle politique pour un Islam planétaire ?
Ce sont tous ces points qu'aborde Michel Onfray, en répondant sans fioritures, dans son entretien. Onfray ne stigmatise pas, il pointe, démonte, il met à jour la réalité d'un contexte où l'obscurantisme prend peu à peu le pas sur un occident qui ne sait plus très bien où il va.

Nous vivons un choc des civilisations.
La question principale est : Où cela va-t-il nous conduire ?

Un livre qui fait donc réfléchir, mais que l'on aurait aimé allégé du préambule et de son final ou Onfray se pose en victime, lui aussi...

-----
 

Chronique du même auteur sur ce site :

La passion de la méchanceté : sur un prétendu divin marquis

Le crépuscule d'une idole

Extrait :

     Comment "penser ensemble" ce qui est en apparence contradictoire dans les textes fondateurs de l'islam ?

C'est tout le problème du prélèvement. Comme il existe dans le Coran une sourate qui dit une chose et une autre qui dit son contraire, on ne peut tenir ensemble, sauf sophistique dans l'esprit d'Averroès, des choses contradictoires : hormis de rares exceptions, toutes les sourates du Coran s'ouvrent en invoquant la miséricorde divine : "Au nom de Dieu, celui qui fait miséricorde, le Miséricordieux". Or la miséricorde, si j'en crois mon dictionnaire Littré, renvoir à la piété qu'on a : "Sentiment par lequel la misère d'autrui touche à notre coeur", dit-il. Comment Dieu peut-il alors tant vouloir, et à longueur de page du livre saint, la mort des infidèles, le châtiments des incroyants, la mutilation des adversaires, la guerre et la vendetta, le trépas des apostats ? Les vertus de la miséricorde sont le pardon, l'indulgence, la douceur, la longanimité, la magnanimité, la bonté, la clémence, la tolérance, la compréhension ! Or, on cherche en vain, chez ce Dieu miséricordieux, les moments où on le voit pratiquer ces vertus.

Tout musulman qui se contenterait d'honorer ces versets qui ouvrent le livre, sans aller plus loin que cette phrase qui dit de Dieu qu'il est miséricordieux, ne pourrait jamais toucher un seul cheveu de son prochain. En revanche, tout musulman qui irait chercher dans le texte de quoi justifier colère et vindicte, vengeance et châtiment, revanche et punition, y trouverait aussi de quoi justifier ses faits et gestes. Dès lors, c'est le prélèvement qui fait la différence : celui qui s'appuie sur les versets de paix et de tolérance ne vivra pas (et ne fera pas vivre...) le même islam que celui qui fondera son action sur les versets qui justifient le sang versé.

C'est quand l'islam devient politique que le problème se pose : si un pays effectue les prélèvements dans l'islam de paix, il n'aura pas la même histoire que celui qui voudra l'islam  de guerre.

Bienvenue dans la boutique J'ai Lu et Le Livre de Poche

Découvrez le catalogue des éditions J'ai lu, acteur de référence sur le marché du livre de poche. Avec près de 5000 références en littérature, policier, humour, document, imaginaire, développement personnel, ésotérisme et romance, J'ai lu offre, à petit prix, le meilleur de chaque littérature.

 

Tags : Michel Onfray, Penser l'islam, islam radical, philosophie, essai, Coran, télécharger, gratuit, roman, livres, livre, epub, mobi, pdf, Philosophe, Onfray Tv, université populaire,bande dessinée d'occasion, achat livres, livres numérique, livres numérique, livre en ligne, livres en ligne, ebook gratuit français, ebooks français, télécharger des livres gratuits, commander des livres, nouveauté livres, nouveauté livres, site de livres, site de livre, livres récents, livres récents, livres gratuits pour liseuse, bibliothèque numérique, livres de poche, livre de poche, boutique de livres, livres pas cher, meilleures ventes de livres, livres audio, tous les livres, livres achat en ligne, actualité du livre, roman sentimentaux, meilleurs romans policiers, téléchargement, télécharger, télécharger, ebooks gratuits, ebooks, epub, mobi, pdf, livres gratuits, résumé, avis, critique, extrait#AuDetourDunLivre #telecharger #ebooks #epub #mobi #critique #avis #telechargement #EbooksGratuits #AuDetourDunLivr #Bd #Polar #Thriller #Biographie #MichelOnfray

 

 

Publié dans Documents, Essai

Commenter cet article